BFM Business

Pourquoi la France attire tant les tournages de films étrangers

"Dans son bilan du premier trimestre, le CNC constate une très forte hausse du nombre de projets de tournages dans l'hexagone. L'explication est à trouver dans le renforcement du crédit d'impôt pour les films étrangers entré en vigueur au début de l'année."

L'attractivité de la France dans le cinéma fait un bond en avant. Sur les trois premiers mois de l'année, le CNC a enregistré 19 projets de films ou de séries étrangères qui seront tournés dans l'hexagone, pour des investissements estimés à 100 millions d'euros.

C'est autant que sur l'ensemble de l'année 2015. Il n'y pas de miracle, ce dynamisme est directement lié au renforcement de l'avantage fiscal accordé aux tournages étrangers: depuis le 1er janvier, les productions internationales peuvent bénéficier d'un crédit d'impôt à hauteur de 30% de leurs dépenses avec un plafond de 30 millions d'euros.

Si la majorité des projets viennent des pays anglo-saxons, comme Penrose Affair, un film de combat américain avec Jean Claude Van Damme ou Riviera, une série policière anglaise qui se passera sur la Côte d'Azur, les Asiatiques arrivent aussi en force: citons le film chinois The Hunting, ou la production indienne Befikre, une grande histoire d'amour tournée à Paris qui mettra en scène deux des plus grandes stars du cinéma bollywoodien.

Simon Tenenbaum édité par P.S.