BFM Business

Potel et Chabot devrait changer de mains

Le traiteur de luxe est entré en négociations exclusives avec AccorHotels et le fonds Edmond de Rothschild Investment Partners en vue d'un rachat.

Le groupe AccorHotels et le fonds Edmond de Rothschild Investment Partners sont entrés "en négociations exclusives" avec Potel et Chabot afin de racheter le traiteur de luxe et organisateur d'événements fondé en 1820, ont indiqué lundi les trois sociétés.

Saluant une marque "bénéficiant d'une position inégalée en France et d'un potentiel considérable à l'international", Edmond de Rothschild Investment Partners et AccorHotels "détiendront respectivement 51% et 40% du capital" de Potel et Chabot, qui dit réaliser plus de 100 millions de chiffre d'affaires. Potel et Chabot "pourra s'appuyer sur l'expertise métier de AccorHotels pour développer avec lui" des offres visant une clientèle "hôtelière ou hébergée dans des résidences privées" mais aussi "locale, en faisant appel aux services de conciergerie personnalisés". "L'opération envisagée est notamment en cours d'examen par l'Autorité de la concurrence", précise le communiqué.

La transaction finalisée en mai

Le traiteur souhaite renforcer son "leadership dans le luxe" et "valoriser le savoir-faire" de ses talents "en le partageant notamment à travers la création d'une 'Académie Potel et Chabot'", s'est félicité son PDG Franck Jeantet.

La transaction devrait être finalisée en mai 2017, avance pour sa part un second communiqué de Potel et Chabot et de son actionnaire majoritaire, le fonds français 21 Central Partner.

Fondé en 1820, le traiteur de luxe déploie son activité sur trois segments: les réceptions pour les grandes entreprises et les clients privés, les grands événements, notamment sportifs, comme le dîner d'ouverture des JO à Rio ou le partenariat avec les Internationaux de tennis de Roland Garros, ainsi que la gestion de lieux de réceptions parisiens (Pavillon Gabriel, Pavillon Cambon Capucines, Pavillon Kléber, Pavillon Seine, etc.).

Y.D. avec AFP