BFM Business

Paris peut dire merci aux touristes chinois

La fréquentation touristique chinoise a progressé de 48% sur les six premiers mois de l'année

La fréquentation touristique chinoise a progressé de 48% sur les six premiers mois de l'année - Fred Dufour - AFP

La fréquentation touristique de Paris et de la région francilienne a progressé de +1,6% au premier semestre, portée par une hausse impressionnante de la clientèle chinoise (+48,9%). Les efforts de l'exécutif sont ainsi récompensés.

Paris séduit de plus en plus la Chine. C'est ce que montre le bilan du Comité régional du tourisme (CRT) Paris Ile-de-France pour le premier semestre, publié ce jeudi 20 août. La fréquentation touristique à Paris et en Ile-de-France a ainsi progressé de 1,6% sur les six premiers mois de l'année, avec 15,9 millions d'arrivées hôtelières.

Une performance qui est surtout due à la hausse impressionnante de la clientèle chinoise (+48,9%). "Les touristes chinois n'auront jamais été aussi nombreux que cette année qui s'achemine vers une année record. La baisse du yuan ne se fait pas à ce stade sentir, en revanche l'attribution en 48h des visas joue pleinement en faveur de notre destination", précise François Navarro, directeur général du CRT Paris Ile-de-France, cité dans le communiqué.

L'opération séduction de l'exécutif

L'exécutif n'a pas ménagé ses efforts pour séduire les touristes chinois ces dernières années. L'attribution d'un visa sous 48h, mesure citée par François Navarro, avait notamment été lancée en 2014. En janvier Manuel Valls avait déclaré, lors d'une conférence commune avec son homologue chinois Li Keqiang, vouloir "plus de touristes chinois". 

Avant de récidiver, un mois plus tard, devant la communauté chinoise de Paris, lors du Nouvel an chinois. "Je pense à tous ces touristes qui viennent visiter notre pays, et désormais avec beaucoup plus de sécurité, avec un accueil de grande qualité. Donc je dis à tous les Chinois 'bienvenu en France, bienvenue à Paris'", avait-il affirmé.

En dehors des touristes chinois, la clientèle française est, elle aussi, en hausse, de 2,9% par rapport à l'an dernier. "La situation au Maghreb et la crise économique ont incité les Français à redécouvrir les vacances à Paris Ile-de-France, ce qu'ils ont fait en nombre cette année", a commenté François Navarro.

Par pays, les clientèles espagnole et britannique sont en hausse de 5,2% et 2,2% respectivement, quand la clientèle italienne, néerlandaise et allemande chutent respectivement de 12,7%, 7,2% et 4,2%. La clientèle russe plonge elle de 39%, de même que la clientèle japonaise (-21,2%).

Baisse de l'occupation hôtelière

Le taux d'occupation moyen au premier semestre est de 72,7%, soit une légère baisse par rapport à l'an dernier (-0,9 point). La fréquentation touristique des hôtels parisiens a de fait baissé de 1,8% tandis qu'elle a progressé de 1,2% en petite couronne et de 7,2% en grande couronne, du fait de la hausse des touristes français.

"La baisse de l'occupation hôtelière se poursuit à Paris quand elle augmente fortement en grande couronne. A l'évidence l'avenir de la destination se situe en dehors de Paris au vu de la saturation de cette dernière", commente François Navarro.

J.M. avec AFP