BFM Business

Paris, capitale du luxe hôtelier

Le Peninsula devrait demander son classement en Palace.

Le Peninsula devrait demander son classement en Palace. - -

Le groupe hongkongais Peninsula ouvre ce 1er août un nouvel hôtel de luxe près des Champs-Elysées. Paris commence à être bien fourni en hôtels de luxe.

Après 4 ans de travaux et près de 800 millions d'euros d’investissement, l'ancien centre de conférence de l'avenue Kléber, à Paris, laisse la place à un hôtel de luxe. Le Peninsula, inauguré ce vendredi 1er août, pourrait faire rapidement une demande pour obtenir l'appellation Palace

La capitale comme à être bien fournie en établissement de prestige. Il y a les historiques, le Bristol, le Crillon, le Ritz ou le Georges V par exemple et les nouveaux venus pour la plupart appartenant à des investisseurs asiatiques. Le Royal Monceau a ainsi ouvert ses portes le premier en octobre 2010, suivi par le Shangri-La, puis le Mandarin oriental.

Aujourd'hui, c'est le groupe hongkongais Peninsula qui inaugure à Paris son premier hôtel en Europe. Il compte au total 14 établissements de luxe, soit 2147 chambres.

Un taux d'occupation à 80%

En 15 ans l'offre a augmenté de 50%, explique Protourisme. Paris, est devenue la capitale de l'hôtellerie de luxe devant Londres. Va-t-on vers une guerre des palaces ?

Aujourd'hui, le taux d'occupation avoisine les 80%. Sauf que certains sont fermés comme le Crillon ou le Lutetia en cours de rénovation. Les professionnels du secteur sont plutôt confiants.

D'une part chaque hôtel à sa clientèle bien particulière, plutôt amateur d'art au Royal Monceau, plutôt américaine au Plaza Athénée. D'autre part, la demande est forte et La France est citée comme la destination touristique favorite par les riches Chinois.

Hélène Cornet