BFM Business

Paddington: StudioCanal rattrapé par l'affaire Weinstein

Paddington est apparu à l'origine dans les livres pour enfants de l'auteur britannique Michael Bond

Paddington est apparu à l'origine dans les livres pour enfants de l'auteur britannique Michael Bond - Studio Canal

StudioCanal attend beaucoup du second épisode des aventures de l'ours, qui sort en salles pour les fêtes. Mais le film devait être distribué aux États-Unis par la société d'Harvey Weinstein.

Ce vendredi 10 novembre, l’état-major de Canal Plus et de sa maison-mère Vivendi auront les yeux rivés sur le box office britannique. Sort en effet outre Manche ce vendredi Paddington 2. Le second opus des aventures de l’ours sort ensuite le 6 décembre en France, où Guillaume Gallienne lui prête sa voix. Son budget serait "comparable" à celui du premier opus (55 millions de dollars), selon une source proche du dossier.

Cette sortie représente un enjeu important pour Vivendi. D’abord, StudioCanal (qui co-produit le film avec le britannique Heyday) a désespérément besoin d’un succès pour se refaire après deux années difficiles, qui ont vu son chiffre d’affaires reculer d’un quart, et son état-major limogé par Vincent Bolloré, notamment le PDG Olivier Courson. StudioCanal espère donc que ce second opus fera aussi bien que le premier, sorti en 2014, qui avait engrangé 268 millions de dollars au box office. Soit "le plus gros succès jamais enregistré pour un film familial non produit par Hollywood", souligne StudioCanal.

Jouets, vêtements, vaisselle, fèves...

Surtout, Vivendi a décidé de développer des synergies dans tout le groupe autour de l’ours inventé en 1958 par l’écrivain britannique Michael Bond. La filiale Universal Music édite la bande originale du film. Une autre filiale, Gameloft, lance un jeu mobile dédié...

Explication: mi-2016, Vivendi a racheté pour 75 millions d’euros tous les droits sur le personnage dans le monde entier, hormis les livres. Le groupe français peut ainsi développer moult produits dérivés: films, jeux vidéo, parcs à thème… Précisément, Vivendi a racheté deux sociétés britanniques: Paddington and company Ltd (détenue par la famille de Michael Bond) et The Copyrights group Ltd (société de Nicholas Durbridge qui possède la licence sur les produits dérivés).

Suite à cela, Studio Canal a lancé la production d'une série animée qui sera prête fin 2018, et prépare un 3ème épisode pour le cinéma. Un accord a été conclu avec le parc à thèmes allemand Europa Park pour des attractions autour de l’ours. De nombreux autres produits dérivés sont aussi en préparation: des jouets, des vêtements, de la vaisselle, et même des fèves...

Ombre au tableau

Seule ombre au tableau: la sortie américaine de Paddington 2, prévue pour le 12 janvier. Le premier opus avait été distribué outre-Atlantique par Dimension Films, une filiale de The Weinstein Co. Avec succès: le film avait engrangé 76 millions de dollars de recettes, soit 28% de ses recettes mondiales. "L'accord avec Weinstein pour le premier épisode comprenait une option pour distribuer les épisodes suivants", indique une source proche du dossier. Il y a plusieurs mois, Vincent Bolloré lui-même avait confirmé The Weinstein Co comme distributeur américain du second épisode.

Las! Depuis le scandale, The Weinstein Co est au bord de la faillite, et sera difficilement en mesure d’assurer elle-même la sortie. Et les producteurs de Paddington n’ont guère envie non plus d’associer un film pour enfants à un prédateur sexuel. Dans Deadline, David Heyman, patron de Heyday (qui co-produit le film avec StudioCanal) souligne que les Weinstein n'ont aucunement participé à la production ou au financement, et souhaite qu'ils n'aient plus rien à voir du tout avec le film. Un autre distributeur est donc recherché -le nom de LionsGate a été évoqué. Mais dénoncer le contrat avec The Weinstein Co pourrait être difficile. Les Weinstein tenaient à ce film, avec lequel ils espéraient aussi se refaire. Le 13 octobre, Bob, le frère cadet d'Harvey, assurait encore dans un communiqué qu'il distribuerait bien le film le 12 janvier.

Contacté, StudioCanal n'a pas souhaité faire de commentaires.

Mise à jour: lors de son premier week end, Paddington 2 a réalisé en Grande-Bretagne 8,2 millions de livres de recettes, se plaçant en tête du box office, soit 59% de mieux par rapport à la sortie de Paddington 1.

Le résultat de Paddington and company ltd (en livres)

2011: +466.295 2012: +403.712 2013: +311.617 2014: +355.060 2015: +251.269

Source: comptes sociaux

Le chiffre d'affaires de StudioCanal (en millions d'euros)

2012: 466 2013: 473 2014: 533 1er semestre 2015: 234 2015: 563 1er semestre 2016: 189 2016: 416 1er semestre 2017: 173

Source: Vivendi

Jamal Henni