BFM Business

"New Girl": quand des scénaristes français s'attaquent à la Fox

Les acteurs de la série "New Girl"

Les acteurs de la série "New Girl" - FREDERIC J. BROWN / AFP

Trois scénaristes français ont attaqué M6 et la Fox pour plagiat, selon nos informations. Objet de leur plainte: la série "New Girl", diffusée sur les deux chaînes, qui présenterait de troublantes similitudes avec leur propre format créé en 2009. Ils viennent d'être déboutés.

C'est le combat de David contre Goliath, mais dans cette histoire, c'est Goliath le grand vainqueur. En 2009, trois scénaristes français écrivent un projet de série baptisé "Qui fait la vaisselle?" qu'ils déposent rapidement à la SACD, l'organisme chargé de protéger les droits d'auteur. Le projet contient un résumé des 19 premiers épisodes, une fiche décrivant les quatre personnages principaux et plusieurs dialogues.

Le pitch de la série est ainsi rédigé: "Un groupe de 3 garçons liés par l'amitié et la famille décident de rejoindre Paris pour trouver du travail suite à la fin de leurs études. L'un d'eux flashe sur une fille et ils emménagent avec elle en tant que colocataire. Ils feront alors ensemble face à la réalité de la vie". L'un des scénaristes va envoyer par email ce projet à plusieurs de ses contacts dans le milieu de la production, pour savoir si la série peut les intéresser. Il va également réaliser les deux premiers épisodes pilotes, qui seront postés sur YouTube.

Des similitudes avec la série "New Girl"

Mais quelques années plus tard, les scénaristes découvrent que M6 a commencé à diffuser une série américaine baptisée "New Girl", qui présente, selon eux, de nombreuses ressemblances. Dans les deux séries, on retrouve en effet 4 personnages en colocation, 3 garçons et une fille (Claire dans la série française, Jessica dans la série américaine), qui emménage à la suite d'une rupture amoureuse. Et ce n'est pas tout: dans les deux séries, un des garçons est un romantique (Romain dans la version française, Nick dans la version américaine), le second un matérialiste (Quentin en France, Coach aux États-Unis) et le troisième a pour habitude d'enlever son t-shirt (Freddie dans la version française, Schmidt dans la version américaine).

Les scénaristes décèlent aussi des passages qu'ils trouvent semblables: comme la scène de l'entretien des garçons pour choisir leur colocataire, la dispute pour déterminer qui aura la plus grande chambre, la présence d'un travesti dans le premier épisode, ainsi que la meilleure amie de Claire/Jessica qui va intégrer le groupe d'amis et qui dans les deux séries entame une relation avec l'un des colocataires. Dernier indice du plagiat, aux yeux des scénaristes français, une scène dans "New Girl" dans laquelle Schmidt arbore un T-Shirt où est inscrit "I am Claire", le prénom du personnage principal de leur projet... Coïncidence?

M6 et la Fox démentent

M6 et la Fox, le diffuseur original américain, sont assignés en justice où ils vont s'atteler à rejeter les accusations de plagiat. La Fox va ainsi présenter à l'audience un rapport d'un expert informatique pour tenter de prouver que la créatrice de "New Girl", Elizabeth Meriwether, n’a pas pu s'inspirer du projet français. Aucune occurrence dans son ordinateur ou son historique de recherche, ne porte sur la série "Qui fait la vaisselle?" ou ses créateurs. La défense souligne aussi que le projet a, certes, été déposé à la SACD en 2009, mais la publication sur YouTube des épisodes pilotes de la série française n'a eu lieu qu'en 2012, alors que New Girl était diffusée sur l'antenne de la Fox dès septembre 2011.

Certes, les scénaristes français ont envoyé, dès 2009, leur projet par email à quelques professionnels du secteur mais, aux yeux des juges, "le nombre limité de destinataires et l'absence de toute indication sur les conditions dans lesquelles l'œuvre aurait été plus largement diffusée avant le travail de création de Elizabeth Meriwether ne permet pas de considérer que la condition de divulgation préalable de l'œuvre soit remplie". En d'autres termes, selon les juges, la créatrice américaine n'a pas eu accès au scénario des auteurs français.

Les trois scénaristes déboutés

Quant aux éléments de ressemblance entre les deux séries, M6 et la Fox les qualifient de "banals" et parlent de "situations souvent exploitées à la télévision", à l'image des colocataires dans la série "Friends" ou de la scène de l'entretien du nouvel habitant, comme dans le film de Cédric Klapisch "l'Auberge espagnole". La défense pointe aussi les nombreuses différences entre les deux projets: le rythme, la structure ou encore le fait que Jessica soit le personnage principal de "New Girl", alors qu'il s'agit de Romain dans "Qui fait la vaisselle?". Enfin, Jessica (interprétée par Zooey Deschanel) est un personnage caractérisé par son excentricité, tandis que Claire est présentée comme affectueuse et empathique.

Les juges ont visiblement été convaincus par ces arguments. Dans leur récente décision révélée par BFM Business, ils indiquent qu'il "n'est pas démontré que l'œuvre 'New Girl' reprend des caractéristiques de l'œuvre française". Ils ont donc rejeté les demandes des scénaristes français qui réclamaient plusieurs centaines de milliers d'euros de dommages et intérêts. C'est une nouvelle victoire pour la créatrice de "New Girl" et pour la Fox, qui avait déjà été attaqués, aux États-Unis cette fois, pour plagiat. Début 2016, un juge fédéral avait rejeté les accusations de contrefaçon de deux scénaristes américains après deux ans de bataille judiciaire. Après 6 saisons, "New Girl" est toujours diffusée sur la Fox. La série réunit entre 2 et 3 millions de téléspectateurs chaque mardi soir.

Simon Tenenbaum