BFM Business

Michelin: quels sont les 3 étoiles les plus abordables?

La gargouillou de jeunes légumes, un des plats mythiques du plus grand chef du monde Michel Bras, à Laguiole.

La gargouillou de jeunes légumes, un des plats mythiques du plus grand chef du monde Michel Bras, à Laguiole. - Michel Bras

Alors que le Michelin vient de décerner ses traditionnelles étoiles, voilà une sélection de 3 étoiles qui proposent des menus exceptionnels et relativement abordables.

Un anniversaire de mariage, un repas d'affaires important ou tout simplement l'envie de vivre un moment exceptionnel dans un restaurant? Les établissements triplement étoilés du guide Michelin sont un peu faits pour ça. Et avec 27 adresses, la France est le deuxième pays le mieux loti de la planète en la matière derrière le Japon et ses 32 "3 étoiles". 

Des restaurants nombreux mais évidemment intimidants. À commencer par leurs prix. Pour autant, si les 3 étoiles sont aux restaurants ce que les Rolls sont à l'automobile, ils ne proposent pas tous les mêmes tarifs. Loin de là même. Si vous voulez vous payer un 3 étoiles pour deux personnes et que vous disposez d'un budget de 300 euros, évitez de réserver par exemple à L'Ambroisie à Paris ou à la Résidence de la Pinède à Saint-Tropez. Ces deux restaurants ne proposent aucun menu à moins de 280 euros. L'Ambroisie, qui a accueilli François Hollande et Barack Obama en décembre dernier, se paie même le luxe de proposer le menu régulier le plus cher de France (390 euros). Vous pourrez toujours vous rabattre sur la carte et ne commander qu'un plat. Mais comme vous pouvez le voir, ces derniers dépassent presque tous les 100 euros. Et par ailleurs, le maître d'hôtel n'apprécierait pas qu'on dîne chez lui au rabais à en croire ce blogueur

-
- © -

Moins de 80 euros le menu de midi

Pour autant, il existe des restaurants de prestige à l'addition bien moins salée. Il est tout à fait possible de manger dans un 3 étoiles pour moins de 100 euros* par tête. Il faudra juste être un peu malin. D'abord, il faut obligatoirement opter pour le midi. Les rares restaurants à proposer un menu dans ces prix-là ne le font que pour le déjeuner. Deux établissements se distinguent particulièrement: L'Astrance à Paris et Lameloise à Chagny (Saône-et-Loire). Et, fait du hasard, les deux établissements ont obtenu la consécration suprême du Michelin la même année, en 2007. Même si le restaurant bourguignon l'avait déjà obtenue et perdue en 2004.

Et à ce prix-là, on mange quoi? Pour l'Astrance, il faudra faire confiance au chef Pascal Barbot. Le restaurant ne propose pas de carte fixe et cuisine selon l'inspiration du jour. Le menu à 70 euros propose ainsi 3 plats (contre 7 pour le menu du soir à 190 euros). Voilà quelques exemples de créations citées par le site du Fooding: millefeuille de champignons de Paris et foie gras au verjus, lieu jaune à peine mariné et baigné minute dans un bouillon d’inspiration thaïe ou encore pigeon caramélisé aux piments doux et cocos au foie. Pour Lameloise en revanche, le menu à 78 euros est détaillé et fait la part belle aux spécialités locales (escargots, poularde de Bresse).

-
- © -

Bien évidemment pour rester dans ces tarifs, il faudra avoir la main légère sur le vin, et ne commander qu'un verre.

Pour un dîner en revanche, manger dans un 3 étoiles pour moins de 100 euros est impossible. Il faut compter au minimum 130-140 euros pour les menus les moins chers en France. Et le plus abordable est La Bouitte, à Saint-Martin-de-Belleville en Savoie. Le restaurant situé à 1.500 mètres d'altitude (on peut y accéder à ski) propose ainsi une formule au tarif étonnamment doux (130 euros) quand les établissements de montagne sont connus pour leurs tarifs prohibitifs. Mais La Bouitte, qui a obtenu sa troisième étoile en 2015 a tout de même fait grimper le prix de son menu de 40 euros en quelques années (dont 15 euros avec l'obtention de la 3ème étoile). Et le tarif de 130 euros concerne seulement la semaine. Au programme: crozets au beaufort "façon risotto", girolles, oseille des bois ou encore ris de veau glacé, pomme de terre Agria, "cigarette russe" au raifort, fumée de hêtre. Même tarif pour le menu d'entrée des Près d'Eugénie de Michel Guérard situé dans le sud-ouest à Eugénie-les-Bains (Landes).

Deux autres restaurants proposent des tarifs sensiblement similaires: Lameloise toujours ainsi que Le Suquet, le restaurant des Bras à Laguiole. Pour dîner chez Michel Bras qui vient d'être élu plus grand chef du monde par ses pairs, il vous faudra compter 140 euros le menu par personne. À ce prix-là vous aurez droit à son mythique gargouillou de jeunes légumes qui a fait la renommée du chef dans le monde entier.

*Tous ces tarifs sont évidemment sans les boissons qui font vite enfler l'addition.

Frédéric Bianchi