BFM Business

Matthieu Pigasse rachète le festival Rock en Seine

Matthieu Pigasse, ici aux Eurockéennes, est un passionné de rock.

Matthieu Pigasse, ici aux Eurockéennes, est un passionné de rock. - Sebastien Bozon - AFP

L'homme d'affaires, déjà président des Eurockéennes de Belfort, va ainsi s'offrir l'un des plus grands festivals français.

Banquier passionné de rock, Matthieu Pigasse se diversifie dans la culture "live" en rachetant le festival Rock en Seine, a-t-il annoncé à l'AFP.

Ce rachat, via sa holding personnelle LNEI, vient renforcer les investissements culturels du patron de Lazard en France, boulimique de production indépendante, et qui détient également depuis 2009 plusieurs médias (Radio Nova, Les Inrocks...). Il est aussi copropriétaire du Monde depuis 2010, avec le patron de Free, Xavier Niel, et le mécène Pierre Bergé. Il vient en outre avec Niel de racheter le groupe de télé AB.

Depuis longtemps spectateur assidu du festival, il a finalement décidé de racheter Rock en Seine, jusque là détenu par ses trois fondateurs, François Missonnier, Christophe "Doudou" Davy et Salomon Hazot.

Créé en 2003, Rock en Seine s'est imposé en quinze ans comme l'un des plus grands festivals français de musique, avec 110.000 participants en 2016. Dernier gros festival de l'été, il se tient chaque année fin août dans le domaine de Saint-Cloud. En terme de fréquentation, il se place derrière Les Vieilles Charrues à Carhaix (278.000 personnes), Solidays à Paris (200.000) et Hellfest à Clisson (180.000), mais au coude-à-coude avec Garorock à Marmande et Main Square à Lille.

Pigasse créé une branche événementielle

Rock en Seine a, comme ses concurrents, profité de la vogue de ces grands rassemblements où les fans paient 150 à 200 euros pour voir des dizaines d'artistes en quelques jours. Un succès qui vient d'attirer Livenation, mastodonte des tourneurs américains: il lancera à Paris cet été, son festival Lollapalooza, un rival pour tous ses concurrents français.

Avec Rock en Seine comme point de départ, Matthieu Pigasse crée une branche événementielle, "LNEI Live". Sa direction sera confiée à François Missonnier qui restera aussi le directeur de Rock en Seine. LNEI Live regroupera le festival des inRocKs et les Nuits Zébrées de Radio Nova.

A titre personnel, le banquier est président des Eurockéennes de Belfort (104.000 visiteurs).

Y.D. avec AFP