BFM Business

M6 casse sa tirelire pour son télé-crochet 'Rising Star'

Dans ce jeu, l'apprenti chanteur est jugé non par un jury, mais par les spectateurs

Dans ce jeu, l'apprenti chanteur est jugé non par un jury, mais par les spectateurs - -

La Six mise gros sur ce jeu qui sera diffusé à la rentrée et qui coûtera près d'un million d'euros par émission, soit une des émissions les plus chères jamais diffusées par la chaîne.

On en sait un peu plus sur Rising Star, le télé-crochet très attendu que M6 diffusera à la rentrée. En effet, les dirigeants de la chaîne ont dévoilé quelques détails à la presse ce vendredi 27 juin.

D'abord, le budget sera compris "entre 600.000 et un million d'euros" par émission, a indiqué Nicolas de Tavernost. "C'est une de nos émissions de flux les plus chères. C'est notamment plus cher que Nouvelle star, mais moins cher que The Voice. Mais si l'audience est au rendez-vous, nous serons rentables dès la première saison. D'ores et déjà, le parrainage de l'émission est plein", a ajouté le président du directoire.

Il a rappellé avoir refusé The Voice à cause de son prix trop élevé (20 millions d'euros les 17 émissions) et de l'obligation d'acheter en même temps au même producteur The golden cage, une télé-réalité d'enfermement.

Plusieurs milliers de candidatures

"Nous avons déjà reçu plusieurs milliers de candidatures. Et pour la première fois, il sera possible de s'inscrire après le début de la diffusion", a ajouté le vice-président Thomas Valentin.

Selon lui, les candidats sont motivés par le fait d'être jugés, non plus par un jury, mais par les téléspectateurs eux-mêmes. Ces derniers voteront via l'application 6play de M6, téléchargeable gratuitement sur smarphone, tablette et PC. "L'ère des votes payants est terminée, ça devrait être interdit!", a lancé Nicolas de Tavernost. Une pierre dans le jardin de TF1, qui continue à faire payer les votes pour The Voice, Danse avec les stars et Secret story...

Toutefois, ce vote en direct nécessitera une infrastructure informatique lourde et coûteuse. "Nous avons fait un premier test avec Qu'est-ce que je sais vraiment?", un quizz diffusé en mars où le spectateur pouvait simultanément répondre aux questions sur internet. Certes, 50.000 spectateurs n'ont pas pu rentrer [dans l'application]. Mais 480.000 ont pu jouer simultanément, ce qui est un record mondial".

Devant "The Voice" au Portugal

Enfin, les dirigeants ont indiqué que l'émission sera tournée à la Cité du cinéma de Saint Denis, et dressé un bilan positif de sa diffusion dans d'autres pays. "Au Portugal, Rising Star bat The Voice", s'est vanté Nicolas de Tavernost.

Quant aux médiocres résultats d'audience aux Etats-Unis mis en avant par TF1, Thomas Valentin les a expliqués par le public âgé de la chaîne qui diffuse le jeu, ABC, et au délai imposé par l'étendue du pays: "c'est comme si l'émission était diffusée sur France 3, et qu'il fallait attendre les résultats des votes de la Guadeloupe".

Rappelons que le concept a été inventé en Israël par Keshet, et que la version française sera produite par Studio 89, filiale de M6. Le jury est d'ores et déjà choisi (Cali, David Hallyday, Cathy Guetta et Morgan Serrano). Reste à annoncer le présentateur...

Jamal Henni