BFM Business

Louboutin gagne la bataille des semelles rouges

BFM Business

La semelle rouge de Louboutin écrase Yves Saint-Laurent. Une cour d'appel de New York a estimé que les semelles rouges des chaussures Louboutin pouvaient prétendre à la protection du droit des marques car c'est un "symbole distinctif".

Louboutin avait poursuivi Yves Saint-Laurent en avil 2011 auprès d'un tribunal de Manhattan pour lui interdire de vendre des chaussures à semelle rouge.

Toutefois, les trois juges d'appel restreignent cette protection aux modèles dont la semelle se distingue particulièrement du reste de la chaussure par sa couleur rouge, autorisant ainsi YSL, suivant leur opinion, à proposer par exemple des chaussures monochromes rouges.

BFMbusiness.com et Reuters