BFM Business

Les voyagistes français ne sont pas optimistes pour la saison d'hiver

BFM Business

Les voyagistes français s'attendent à un hiver en demi-teinte avec des réservations en baisse de 8 à 10%, a déclaré vendredi René-Marc Chikli, président de l'Association française des tour-opérateurs (Ceto) sur Radio Classique.

"Il n'y a pas de quoi être optimistes (...) Aujourd'hui, on a des réservations en baisse au cumul sur l'hiver de l'ordre de 8 à 10%, ce qui n'est absolument pas satisfaisant parce qu'on n'aura pas fait quand même un très bon été", a expliqué le président du Ceto, pointant du doigt l'absence de visibilité due à des clients qui se décident désormais "à la dernière seconde".

Malgré tout, quelques destinations repartent, a précisé René-Marc Chikli, au premier plan desquelles l'Amérique du nord et l'Amérique latine.

Quant aux vacances de la Toussaint, le président du Ceto a reconnu que le secteur touristique avait profité de l'instauration des deux semaines de vacances, mais sans donner de chiffres.

"On a bénéficié de ces fameuses deux semaines, encore que les clients n'ont pas eu tout à fait le temps de s'organiser, l'information est arrivée un peu tardivement", a-t-il précisé. Les Français ont privilégié en particulier les destinations moyen-courriers au soleil, comme la Grèce, l'Italie ou la Tunisie.

BFMbusiness.com et AFP