BFM Business

Les questions que poseraient une alliance Canal Plus-Orange

Les boutiques d'Orange (ici celle de l'Opéra à Paris) pourraient vendre plus d'abonnements à Canal Plus

Les boutiques d'Orange (ici celle de l'Opéra à Paris) pourraient vendre plus d'abonnements à Canal Plus - Patrick Sordoillet/Orange

Les rumeurs sur un rapprochement entre Orange et Canal Plus se multiplient. Mais une telle opération pose de nombreuses interrogations.

Le flirt entre Orange et Canal Plus se poursuit. Samedi, les Echos ont indiqué que les deux groupes pourraient créer une société commune chargée de la commercialisation en France. Cette société serait constituée du réseau de boutiques Orange, qui mettraient plus en avant les abonnements à Canal Plus. 

Reste qu'une telle alliance soulève moult questions. L'autre schéma évoqué -un rachat de Canal Plus non par Orange mais par SFR- poserait d'ailleurs à peu près les mêmes questions.

1- Peut-on vendre Canal à la découpe?

Vincent Bolloré répète que seule la chaîne Canal Plus est déficitaire, et que le reste du Groupe Canal Plus est rentable. Le président du conseil de surveillance du Groupe Canal Plus pourrait donc songer à vendre la seule chaîne Canal Plus, voire les seules activités françaises. Il aurait intérêt à conserver le reste, notamment les activités hors de France (en particulier en Afrique, sa terre de prédilection), qui sont rentables.

Mais cela ne colle pas forcément avec ce qui intéresse Orange ou SFR. Un opérateur télécoms est probablement intéressé par l'activité de télévision payante (la chaîne Canal Plus et le bouquet CanalSat), mais pas par les chaînes en clair.

Enfin et non des moindres, un découpage parait plus facile à dire qu'à faire, tant ces activités sont imbriquées. En particulier, le succès des offres de Canal hors de France est dû notamment à la présence de la chaîne Canal Plus dans les offres. Et la rentabilité de ces offres hors de France vient du fait que la chaîne Canal Plus n'est pas comptabilisée à son coût réel...

2- Canal peut-il favoriser un seul opérateur Télécom?

Aujourd'hui, les abonnés à Canal Plus via le fixe se répartissent équitablement entre Orange, Free et SFR Numericable (cf. ci-dessous). Si demain la chaîne cryptée est rachetée par un opérateur télécoms, ce dernier la favorisera assurément dans ses offres. Revers de la médaille: les opérateurs concurrents ne seront alors plus incités à vendre des abonnements à Canal Plus, qui se coupera ainsi de la majorité du marché... (Orange détient par exemple seulement 40% du marché du haut débit). "Si Canal Plus était distribué exclusivement par Orange, cela détériorait fortement les résultats de Canal Plus, car seulement 0,5 des 4 millions d'abonnés à Canal Plus proviennent d'Orange", souligne Jean-Baptiste Sergeant, analyse financier chez Mainfirst.

3- que dira l'anti-trust?

Un rachat de Canal Plus par Orange ou SFR devra être approuvé par les autorités chargées de réguler la concurrence. De lourdes concessions sont à prévoir, étant donné que Canal Plus est en position dominante sur le marché de la télévision payante, de même qu'Orange sur le marché des télécoms. "Une distribution exclusive de Canal Plus par Orange pourrait être bloquée par les autorités de concurrence", estime même Jean-Baptiste Sergeant.

Répartition des abonnements à Canal Plus et CanalSat (en 2015, en millions)

Canal Plus
Satellite: 1,66 TNT: 0,67 Free: 0,49 Orange: 0,53 SFR: 0,25 Numericable: 0,22 Bouygues Telecom: 0,16

CanalSat
Satellite: 2,20 TNT: 0,31 Orange: 0,39 Free: 0,32 SFR: 0,17 Numericable: 0 Bouygues Telecom: 0,11

Source: BFM Business

Jamal Henni