BFM Business

Les hôtels bruxellois demandent à leurs clients d'arriver… en pyjama

Il suffira de venir en pyjama pour obtenir 50% de réduction.

Il suffira de venir en pyjama pour obtenir 50% de réduction. - Clement127 - FLickr -

"Pour faire face à la baisse de fréquentation des hôtels depuis les attentats, la Brussels Hotel Association a eu l'idée d'une opération teintée d'humour belge: offrir une réduction aux voyageurs qui viennent à l'hôtel en pyjama."

Si vous croisez des personnes en pyjama ce week-end dans les rues de Bruxelles, cela pourra s'expliquer de 3 manières. Vous êtes en train de rêver, vous êtes en fait le personnage d'une bande dessinée belge ou alors, plus probable, vous assistez à une opération de la Brussels Hotel Association (BHA) : les Brussels Pyjama's Night.

Depuis les attentats du 22 mars, la fréquentation des hôtels de la capitale belge a chuté de plus de 50%. "Ces derniers jours, de nombreuses personnes nous ont demandé comment nous aider. La meilleure façon de nous soutenir est simplement de venir dormir à l’hôtel", explique à l'agence Belga, Rodolphe Van Weyenbergh, secrétaire général de la BHA.

#pyjamasnights

Et pour attirer les voyageurs, la BHA a mis en avant l'humour belge en proposant aux clients une réduction de 50% sur leur nuitée s'ils arrivent… en pyjama! "Un grand moment de surréalisme à la belge", se félicite Rodolphe Van Weyenbergh. Du 5 au 8 mai, le visiteur réservera donc sa chambre auprès d'un hôtel participant et arrivera en pyjama au check-in. Une cinquantaine d'hôtels ont accepté de jouer le jeu.

La BHA précise bien que l'action n’est valable que pour les réservations faites, après le 27 avril, directement à l’hôtel participant, via son site internet, par téléphone ou à l’accueil, et pour une ou plusieurs nuits aux dates précisées. Cette opération est réalisée à l'occasion de la fête de l'Iris, un évènement culturel qui célèbre la région de Bruxelles, cette fleur étant le symbole de la ville.

Les plus joueurs pourront partager ce moment insolite sur les réseaux sociaux avec le hashtag #pyjamasnights. Évidemment, ceux qui dorment nus sont priés de se trouver un pyjama avant de participer à l'opération.

Diane Lacaze