BFM Business

Les droits TV du football allemand explosent

Le championnat allemand recevra au moins 1,4 milliard d'euros par an.

Le championnat allemand recevra au moins 1,4 milliard d'euros par an. - Odd Andersen - AFP

"Les droits de diffusion de la Bundesliga et de la Bundesliga 2 ont été vendus pour plus de 4,5 milliards d'euros sur quatre ans. Le football allemand prend ainsi une large avance sur la Ligue 1 française. "

Le football allemand refait (un peu) de son retard sur ses concurrents. Les droits pour la diffusion nationale des quatre prochaines saisons en Bundesliga et Bundesliga 2 ont en effet été attribués pour un montant total de 4,64 milliards d'euros.

Le groupe britannique Sky a décroché la majeure partie des lots mis aux enchères. Mais, sur ordre des autorités allemandes de la concurrence, il a dû renoncer à son actuel quasi-monopole. Ainsi, Eurosport, chaîne du groupe américain Discovery, remporte le droit de montrer certains matches le vendredi soir. La chaîne publique ZDF diffusera certains matches précis, notamment le match d'ouverture de la saison.

Le montant total des droits couvrant les quatre saisons à partir de 2017-2018 est en hausse de plus de 80%, par rapport à ceux des quatre saisons précédentes (817 millions par saison), a précisé la ligue lors d'une conférence de presse.

La Ligue 1 à la traîne, la Premier League encore loin devant

En intégrant les droits en Allemagne et les droits à l'international pour les quatre saisons allant de 2017/2018 à 2020/2021, "nous escomptons pour les prochaines années une moyenne d'au moins 1,4 milliard d'euros par saison", a déclaré le patron de la Ligue Christian Seifert.

Avec ce montant record, le football allemand distance fortement son rival français (environ 750 millions par saison sur le marché domestique). Mais il reste encore loin de la prestigieuse Premier League et ses 2,3 milliards d'euros annuels (3,3 milliards en comptant les droits à l'étranger). 

Les droits pour le mobile attribués à... Amazon

Le géant Amazon fait aussi une apparition dans le tableau, puisqu'il remporte les droits "web et mobile", tandis que les droits de diffusion radiophonique reviennent eux au groupe audiovisuel public allemand ARD.

Y.D. avec AFP