BFM Business

Les Champs-Elysées deviennent une marque

Les Champs-Elysées après la demi-finale de l'Euro de football en 2016.

Les Champs-Elysées après la demi-finale de l'Euro de football en 2016. - Philippe Lopez - AFP

Les "Champs-Elysées" vont devenir une appellation commerciale que pourront s’offrir les marques. Le Comité des Champs-Elysées se tourne vers le haut de gamme et une clientèle touristique.

Les produits estampillés "Avenue des Champs-Elysées" et "Illuminations des Champs-Elysées" devraient bientôt fleurir. Le Comité des Champs-Elysées, qui regroupe les commerçants de la célèbre avenue, a en effet décidé de commercialiser son nom et son logo auprès des marques, rapporte Le Parisien.

Kusmi Tea est la première marque à avoir franchi le pas, avec la commercialisation début juillet d'un thé bleu blanc rouge. Le groupe Blachère Illumination, spécialiste des éclairages de Noël, devrait suivre. Si des marques utilisent déjà le nom et l'image des Champs-Elysées, comme le chocolatier suisse Lindt sur ses boîtes de chocolats, cette utilisation n'est pas du goût du Comité qui regrette de n'avoir jamais eu la "chance" de trouver un terrain d'entente avec le groupe suisse.

Valoriser les Champs-Elysées à l'international

Avec la mise en place de ces contrats de licence, le Comité des Champs-Elysées s'attend à toucher d'importants revenus. En plus d'une somme fixe, les marques retenues reverseront une redevance comprise entre 2 à 10% du prix de vente des produits au Comité. 

"Nous souhaitons positionner les Champs-Elysées comme une marque et générer des revenus pour pouvoir organiser des événements populaires, de qualité et gratuits", précise dans Le Parisien Jean-Noël Reinhardt, le président du Comité. 

L'idée du Comité est de s'orienter vers des produits et des marques plutôt haut de gamme permettant de valoriser les Champs-Elysées à l'international. La clientèle touristique, particulièrement présente sur "la plus belle avenue du monde" est la cible de ces contrats de licence. 

Déjà, la ville de Paris a adopté cette stratégie avec une boutique en ligne de produits dérivés estampillés "Paris" qui doivent concourir "à la visibilité et à la renommée de démarches innovantes" et "participer au rayonnement de Paris dans et hors de ses frontières". Un label "fabriqué à Paris" a aussi été mis en place pour valoriser l'artisanat et la création dans la capitale. 234 produits ont reçu ce label fin 2017 et sont exposés à l'Hôtel de ville jusqu'au 23 juin

C. B