BFM Business

LeWeb: Loïc Le Meur, le serial entrepreneur à la française

Loïc Le Meur a créé et revendu cinq start up en moins de vingt ans.

Loïc Le Meur a créé et revendu cinq start up en moins de vingt ans. - -

Mardi 10 décembre s'ouvre à Paris la dixième édition du salon LeWeb, qui a été valorisé 15 millions d'euros lors de son rachat par Reed Midem. Le dernier succès d'une longue série pour Loïc Le Meur.

Mardi 10 décembre s'ouvre le salon LeWeb, créé il y a dix ans par Loïc Le Meur. L'entrepreneur à succès est toujours aux manettes pour la composition du programme et l'animation des débats. Mais, pour la première fois, le salon ne lui appartient plus.

En effet, il y a un an, l'organisateur de salons Reed Midem a racheté 80% de Business Pace, la société organisatrice du salon. Loïc Le Meur, qui a conservé les 20% restants, a réalisé une excellente affaire. En effet, Business Pace a été valorisée 15 millions d'euros (pour 100%) dans l'opération.

Excellents résultats commerciaux

Précisément, l'accord prévoit que Reed verse immédiatement 9,6 millions d'euros à Loïc Le Meur, puis ultérieurement un complément de prix en fonction des résultats à venir. Ce complément était évalué à 2,4 millions d'euros lors de la vente.

Cette valorisation est justifiée par les excellents résultats commerciaux du salon. L'édition 2012 a réuni 3.500 participants, sans compter la déclinaison londonienne lancée en juin 2012. Au total, Business Pace a réalisé en 2012 un bénéfice net de 818.000 euros (+25%) sur un chiffre d’affaires de 4,9 millions d’euros (+43%).

Serial entrepreneur

Loïc Le Meur a précédemment créé et revendu pas moins de quatre start up. La première s'appelait B2L. Sur son profil LinkedIn, notre serial entrepreneur raconte: "c'était une des premières agences web de France. Je l'ai créée en 1996 avec un prêt étudiant de 10.000 euros sur le campus de HEC à Paris", où il était encore étudiant. Fin 1999, B2L sera revendue à l'agence de publicité BDDO, filiale d'Omnicom. Selon les comptes de BBDO, la valeur du rachat est de 3 millions d'euros.

Car entre temps, notre homme a déjà créé en 1997 une autre entreprise, Rapid Site, qui propose de l'hébergement de sites web et sera revendue fin 1999 à France Télécom.

Le virus de la création d'entreprise

Rebelote en 2003, il crée un site de blogs, Ublog, qui sera revendu moins d'un an après à l'américain Six Apart, devenu depuis Say Media. Loïc Le Meur dirige ensuite les activités européennes de Six Apart jusqu'en 2007, lorsque le virus de la création d'entreprises le reprend. Il s'installe à San Francisco et créée Seesmic, une application de réseau social, revendu en 2012 à l'américain Hootsuite.

Seule fausse note dans ce parcours à succès (que Loïc Le Meur ne mentionne pas dans son profil LinkedIn): la place de marché Marketo, créée en 2000 et qui a cessé ses activités en 2001.

Mise à jour: Marketo a été revendue à Europ@web, la holding de Bernard Arnault, et a donc aussi été un succès financier pour Loïc Le Meur.

Jamal Henni