BFM Business

Le marché publicitaire prêt à rebondir

Les recettes pub de la télévision affichent une croissance de 2% au 1er trimestre.

Les recettes pub de la télévision affichent une croissance de 2% au 1er trimestre. - Al Ibrahim - Flickr - CC

"Les recettes publicitaires des médias français se sont stabilisées au premier trimestre, tandis qu’elles devraient renouer avec la croissance en 2016."

Les recettes publicitaires des médias français se sont stabilisées au premier trimestre (-0,1%) selon les données publiées mercredi par l'Institut de recherches et d'études publicitaires (Irep), qui confirme une amélioration ainsi que sa prévision de croissance de 1% cette année.

Les recettes publicitaires des médias historiques, du courrier publicitaire, des imprimés sans adresse, hors internet et mobile, s'établissent à 2,023 milliards d'euros. Soit une baisse de 0,1% sur les trois premiers mois de l'année contre -2,9% au premier trimestre 2015 et -4,5% au 1er trimestre 2014.

La télévision tire l'ensemble vers le haut 

"Cette quasi-stabilité confirme la tendance mieux orientée constatée sur l'ensemble de l'année 2015", note l'Irep dans un communiqué. 

Elle est tirée par les recettes pub de la télévision qui affichent une croissance de 2% au 1er trimestre (contre 3% un an plus tôt). La publicité extérieure progresse elle de 6,7%, la radio de 3,1% et le cinéma de 42,8%.

Si l'on prend en compte la progression de 5% de la publicité sur internet, annoncée précédemment par Kantar et France Pub au premier trimestre, les médias historiques et internet progressent sur la période de 2,3% environ, ajoute l'Irep.

Y.D. avec AFP