BFM Business

Le cabinet d'audit PwC à l'origine de l'énorme bourde des Oscars

-

- - Mark Ralston / AFP

Le cabinet d'audit PricewaterhouseCoopers, qui est en charge de la remise des trophées des Oscars depuis 83 ans, mène l'enquête pour savoir d'où vient le dysfonctionnement.

"Et l'Oscar du meilleur film est attribué à La La Land!" Voilà ce qu'a annoncé l'actrice Faye Dunaway cette nuit à la fin de la plus prestigieuse remise de récompenses de la planète. "Petit" problème, ce n'est pas la comédie musicale de Damien Chazelle qui a remporté la statuette. C'est le film Moonlight qui a en effet été désigné comme le meilleur film de l'année par l'académie des Oscars. Une bourde historique qui n'a pas vraiment amusé les organisateurs de la soirée.

Que s'est-il passé réellement? Comme l'a expliqué l'acteur Warren Beatty, qui remettait la récompense avec Faye Dunaway, c'est un problème d'enveloppe. À l'intérieur de celle qui a été décachetée sur scène et qui aurait dû contenir le carton avec le nom du meilleur film se trouvait en fait celui de la meilleure actrice: Emma Stone de La La Land... D'où la confusion.

Seules 2 personnes au monde connaissent les résultats

Mais qui est à l'origine de la bourde? L'enquête a commencé à Hollywood, et c'est le cabinet d'audit PricewaterhouseCoopers (PwC) qui est au centre des attentions. Que vient faire un cabinet spécialisé dans la finance dans cet imbroglio des Oscars? C'est lui qui joue le rôle "d'huissier" pour l'Académie, et ce depuis 83 ans. 

Il faut savoir que le résultat des votes est transmis chaque année automatiquement au cabinet d'audit qui imprime les noms des vainqueurs sur des cartons et les glisse dans des enveloppes. Seules deux personnes sont au courant du résultat avant la cérémonie: Martha L. Ruiz et Brian Cullinan. Deux personnes de confiance de la compagnie puisque la première y officie depuis 20 ans et le second est le patron de PwC aux États-Unis.

-
- © -

D'ailleurs, dans une vidéo mise en ligne avant la cérémonie, Brian Cullinan rappelait que PwC tenait ce rôle auprès des Oscars depuis des décennies "en raison de sa réputation en termes d'intégrité, de précision et de confidentialité". Avant de détailler: "Nous avons les gagnants dans des enveloppes scellées que nous gardons toute la soirée et que nous remettons aux présentateurs juste avant qu'ils ne montent sur scène". Les cartons sont mis dans les enveloppes entre le vendredi et le samedi qui précèdent la cérémonie. 

Une procédure bien rodée qui n'a pas empêché ce couac monumental. Le cabinet a d'ores et déjà reconnu l'erreur dans un communiqué. "Nous présentons nos sincères excuses à Moonlight, La La Land, Warren Beatty, Faye Dunaway et aux spectateurs de la cérémonie des Oscars pour l'erreur qui s'est produite durant l'annonce du prix du meilleur film, a annoncé le cabinet PriceWaterhouseCoopers. Une enveloppe avec la mauvaise catégorie a été donnée aux présentateurs et lorsque nous l'avons découvert, nous l'avons immédiatement corrigé". Un peu tardivement malheureusement. PwC va mener une enquête plus approfondie pour savoir comment cette erreur d'enveloppe a pu se produire.

Frédéric Bianchi, avec AFP