BFM Business

La Belle et la Bête bien parti pour rapporter gros à Disney

Warner avait un projet rival dirigé par Guillermo del Toro, mais a abandonné

Warner avait un projet rival dirigé par Guillermo del Toro, mais a abandonné - Disney

La dernière production de Disney, qui sort mercredi 22 mars en France, rencontre déjà un succès record dans le reste du monde, notamment aux Etats-Unis.

Ce mercredi 22 mars, les Français vont pouvoir découvrir la nouvelle version de La Belle et la Bête qui a fait l'objet à la fois de censures et polémiques en Russie et en Malaisie. Ce film pour lequel Disney a consacré un budget de 160 millions de dollars est déjà sorti vendredi 17 mars dans de nombreux pays. Et il déjà engrangé 350 millions de dollars de recettes. Rien qu'aux Etats-Unis, les entrées comptabilisées durant le seul week-end se sont élevées à 170 millions de dollars, soit le septième meilleur score de l'histoire.

Le conte fantastique publié en 1757 par Leprince de Beaumont a déjà fait l'objet d'une quinzaine d'adaptations cinématographiques, notamment en France par Jean Cocteau (1946) ou Christophe Gans (2014), et aux Etats-Unis dans plusieurs séries télévisées, ainsi qu'un dessin animé produit par Disney en 1991. La Belle et la Bête de 2017 est d'ailleurs un remake du dessin animé, dont il reprend certaines des chansons.

Stratégie à succès

Disney poursuit ainsi la stratégie à succès appliquée depuis les années 1990: faire des remake en live avec des acteurs en chair et en os, de ses dessins animés à succès. 

Les premiers ont été Le livre de la jungle: le film, en 1994, puis 101 Dalmatiens, en 1996. Mais le véritable tournant a été Alice au pays des merveilles de Tim Burton en 2010, qui a rapporté un milliard de dollars au box office. Ont ensuite suivi Maléfique (remake de La belle au bois dormant) en 2014, Cendrillon en 2015, Le livre de la jungle en 2016, puis Peter et Elliott le dragon en 2016. Des remakes de Dumbo et Mulan sont d'ores et déjà en préparation.

A côté de La Belle et la Bête, film destiné à un public plutôt féminin (à 60% ce week-end), Disney engrange des succès auprès d'un public masculin avec ses films de super héros, suite notamment au rachat de Marvel. De nouveaux épisodes de Thor et des Gardiens de la galaxie sont annoncés pour cette année. 

Les remakes filmés des dessins animés de Disney (recettes au box office)

"Le livre de la Jungle: Le film" - 1994 (d'après "Le livre de la Jungle" de 1967): 43,2 millions de dollars

"101 Dalmatiens" - 1996 ("Les 101 Dalmatiens" - 1961) 320 millions de dollars

"Alice au pays des merveilles" - 2010 ("Alice au pays des merveilles" - 1951) 1 milliard de dollars

"Maléfique" - 2014 ("La belle au bois dormant" - 1959) 759 millions de dollars

"Cendrillon" - 2015 ("Cendrillon" - 1950) 544 millions de dollars

"Le livre de la jungle" - 2016 ("Le livre de la jungle" - 1967) 967 millions de dollars

"Peter et Elliott le dragon" - 2016 ("Peter et Elliott le dragon" - 1977) 144 millions de dollars

Source: BoxOfficeMojo.com, AFP