BFM Business

JO de Sotchi: le cabinet de conseil PwC prévoit neuf médailles pour la France

Les Etats-Unis resteraient  leader du classement des médailles.

Les Etats-Unis resteraient leader du classement des médailles. - -

En se basant sur divers facteurs, tels que le PIB mais aussi l'enneigement, le cabinet PwC a livré, dans une étude publiée le 31 janvier dernier, ses pronostics concernant le tableau des médailles aux Jeux Olympiques de Sotchi. La France terminerait à la dixième position.

Une nouvelle fois, le cabinet de conseil et d'Audit PwC se risque au petit jeu des pronostics. Dans une étude publiée le 31 janvier dernier, la société dessine ainsi le tableau des médailles pour les Jeux Olympiques d'hiver de Sotchi qui débuteront le 7 février prochain.

Et selon les prévisions de PwC, une nouvelle fois, les Etats-Unis grimperont sur la plus haute marche du podium avec 35 médailles, devant l'Allemagne (26 médailles) et la Russie (25). La France, elle, ponterait au dixième rang, à égalité avec la Corée du Sud, avec neuf médailles, soit deux de moins qu'à Vancouver, lors de la précédente édition des JO d'hiver.

Pas que le PIB

Pour construire ses pronostics, PwC indique s'être basé sur toute une série de variables "sociaux-économiques", comme le PIB mais aussi le climat, le nombre de stations de ski par habitant, ou encore le degré d'enneigement.

Ainsi, "les pays les plus développés avec un climat adapté aux sports d'hiver dominent le podium des prévisions de médailles", note PwC dans le communiqué présentant l'étude.

"Mais l'Autriche et la Norvège démontrent qu'une plus petite économie peut rencontrer un certain succès aux JO" puisque leur nombre de médailles estimé dépasse de loin celui de la Chine (15 médailles et 2e PIB mondial derrière les Etats-Unis) alors que ces deux pays se classent respectivement aux 37ème et 46ème rang par leur PIB.

Un exemple pour les entreprises

"Ce modèle nous permet de rendre nos prévisions meilleures, plus éclairées et plus fiables. Les entreprises peuvent utiliser des techniques similaires pour faire la même chose", explique, dans un communiqué, William Zimmem, économiste chez PwC.

Lors des JO d'été 2012 de Londres, PwC s'était livré au même exercice. La France avait alors remporté 34 médailles contre 37 prévues par le cabinet.

Julien Marion avec AFP