BFM Business

Jeux de grattage: la FDJ habille Défoulo pour l'été

En 2013, les jeux de grattage ont rapporté près de 5,6 milliards d'euros à la Française des Jeux.

En 2013, les jeux de grattage ont rapporté près de 5,6 milliards d'euros à la Française des Jeux. - -

Lancé en janvier, Défoulo se classe dans le top 10 des jeux de grattage les plus vendus par la Française des Jeux. Pour capitaliser sur ce succès, une version été est lancée ce lundi.

Les Français ont, semble-t-il, pleins de petits tracas quotidiens contre lesquels ils cherchent à se défouler. Des voisins bruyants, une imprimante en panne, des enfants surexcités, un bus bondé, une belle-mère collante, ou encore un téléphone qui ne capte pas...Voici en tous les cas les thèmes qui ont permis au jeux de grattage Défoulo, lancé en janvier, d'être écoulé à 35 millions d'exemplaires. Un chiffre qui lui permet d'entrer dans le top 10 des jeux les plus vendus.

Pour profiter de ce succès, la Française des jeux lance ce lundi 19 mai une version été, toujours à deux euros, mais avec des thèmes adaptés à la saison. Cette fois, la poupée vaudou qui figure sur le ticket est ornée de cases faisant références aux soucis qui peuvent gâcher les congés tels qu'un été pluvieux, des bagages perdus, une piscine en travaux, sans oublier les sempiternelles "on arrive quand?" lancés sur la route des vacances par les enfants.

Pour gagner, le principe est toujours le même : il faut découvrir deux symboles identiques sur les 8 présents sur le ticket. Les chanceux recevront de 2 à 15.000 euros.

Un marché en progression de 3% en 2013

Cette version été de Défoulo va être tirée à 14 millions d'exemplaires et distribuée pendant quelques mois dans les 33.400 points de vente du réseau de la FDJ.

Il s'agit pour l'entreprise de relancer l'intérêt des joueurs, dans une période traditionnellement un peu morne en termes de ventes. Car les adeptes des jeux de grattage ont leurs habitudes, avec leur point de vente favoris, qu'ils abandonnent donc lorsqu'ils sont sur leur lieu de villégiature.

Or pour la Française des jeux, le succès des tickets de grattage est primordial : la vingtaine de jeux grattage pérennes et éphémères de la FDJ, rassemblée dans la gamme "illiko", a représenté 5,56 milliards d'euros en 2013, soit 45 % des ventes totales de la FDJ. Le secteur a progressé de 3,3 % par rapport à 2012, alors que les ventes des jeux de tirage ont été stables et les paris sportifs ont, eux, connu un repli de 10% sur la même période.

C.C.