BFM Business

Jean-Luc Hees veut rester à la tête de Radio France

Jean-Luc Hees, Didier Varrod, Frédéric Mitterrand, Patrick Cohen et Philippe Val lors de la conférence de rentrée

Jean-Luc Hees, Didier Varrod, Frédéric Mitterrand, Patrick Cohen et Philippe Val lors de la conférence de rentrée - -

Le PDG, dont le mandat arrive à expiration en mai, a déclaré mercredi 15 janvier être candidat à un nouveau mandat.

Il ne reste plus que huit jours aux candidats à la direction de Radio France pour se manifester. En effet, les candidatures doivent être déposées avant le 24 janvier.

Premier à sortir du bois: Jean-Luc Hess, qui déclare sa candidature au Monde. Le PDG actuel, même si ses chances sont réduites, n'a en effet pas grand chose à perdre et tout à gagner d'une telle candidature.

Une femme à la tête de la Maison ronde?

Bien d'autres noms circulent, mais aucun n'a confirmé officiellement. Parmi eux beaucoup de personnalités féminines, la rumeur assurant que le CSA (Conseil supérieur de l'audiovisuel) souhaiterait une femme.

On évoque donc Catherine Sueur (directrice générale déléguée de Radio France), Fabienne Pascaud (directrice de la rédaction de Télérama), Hélène Jouan (directrice des magazines d'information de France Inter), Anne Sinclair (directrice éditoriale du Huffington Post) ou encore Anne Brucy (ex-directrice de France Bleu).

Côté hommes, circulent les noms de Bruno Patino (directeur général délégué aux programmes de France Télévisions), Martin Ajdari (secrétaire général de France Télévisions), Laurent Joffrin (directeur de la rédaction du Nouvel observateur), Louis Dreyfus (président du directoire du Monde), Nicolas Demorand (président du directoire de Libération), et Olivier Poivre d'Arvor (directeur de France Culture).

L'Express a même cité plusieurs personnalités qui ont été dans des cabinets ministériels sous la droite: Catherine Colonna (ex-porte-parole de Jacques Chirac, qui travaille aujourd'hui pour l'agence de communication Brunswick), Mathieu Gallet (PDG de l'INA), ou Christopher Baldelli (président du directoire de RTL). Mais ce dernier a fait savoir qu'il n'était pas candidat. Et Catherine Colonna nous indique qu'elle n'est pas non plus candidate.

Contactés, Anne Sinclair, Anne Brucy, Fabienne Pascaud, Hélène Jouan, Nicolas Demorand et Louis Dreyfus n'ont pas répondu. Interrogés par Le Figaro, Catherine Sueur, Martin Ajdari et Laurent Joffrin ont démenti être candidats.

Surprise, surprise

Le CSA ne rendra pas publiques les candidatures reçues. Ensuite, le gendarme de l'audiovisuel effectuera une short list le 12 février 2014, qui, elle, sera rendue publique. Puis il mènera des auditions durant le reste du mois de février, à raison d'une heure et quart par candidat. Enfin, il désignera l'heureux élu au plus tard le 7 mars.

Précisément, ce sont les neuf membres du collège du CSA qui se prononceront par un vote à bulletin secret. "Des surprises ne sont pas à exclure, prédit un connaisseur de la maison. Le vote étant secret, les membres du collège du CSA seront libres de leur vote, et pourront ne pas aller dans le sens souhaité par le président du CSA Olivier Schrameck, qui s'entend mal avec certains d'entre eux..."

NB: l'article a été mis à jour avec les commentaires des personnalités préssenties

Jamal Henni