BFM Business

Hermès, N°5 & Kanye West: une semaine de luxe business

Hermès a pulvérisé son dernier record de vente en 2013.

Hermès a pulvérisé son dernier record de vente en 2013. - -

Qui a racheté qui, qui a été nommé où, quelle marque a le vent en poupe? Retrouvez l'actualité business de la semaine du secteur du luxe et de la mode, compilée par BFMBusiness.com

Fashion week de Londres, étude sur les consommateurs de luxe et effroi chez Chanel... Sur le front du business chic, voici ce qu'il faut retenir de la semaine qui s'est achevé le 15 février.

> Hermès vole de record en record

La maison du Faubourg Saint Honoré va encore aiguiser l'appétit de LVMH. Le sellier de luxe a annoncé le 13 février avoir pulvérisé en 2013 son record de ventes. Le fabricant des carrés de soie et des célèbres sacs Kelly et Birkin en a cédé pour 3,75 milliards d'euros, en hausse de 7,8% par rapport à 2012, année du précédent record. Depuis 2008, les ventes d'Hermès ont plus que doublé.

Un résultat 2013 d'autant plus louable que les effets de changes étaient défavorables, notamment en raison de la faiblesse du yen. L'Asie continue néanmoins de tirer les ventes. A noter: une bonne dynamique en Amérique et en Europe, principalement grâce aux achats de touristes.

> La Nike Aire Yeezy II de Kanye West en rupture de stock en 11 minutes

L'équipementier Nike peut se féliciter de sa dernière collaboration avec le rappeur-homme d'affaires-designer. La Nike Air Yeezy II "Red October", fruit de l'imagination de Kanye West, s'est retrouvée en sold-out 11 minutes après sa mise en vente.

Une opération marketing distillant juste ce qu'il faut de rareté et de confidentialité: un lancement annoncé par tweet dimanche 9 février + une vente unique en ligne, sans commercialisation dans les boutiques physiques = une explosion de commandes.

The Nike Air Yeezy 2 is now available http://t.co/B9D2BtBQRx
— Nike.com (@nikestore) 9 Février 2014

Reste un moyen de s'en procurer, à condition d'avoir les moyens: sur le site de vente entre particuliers eBay. Mais le prix de la paire, de 245 dollars à l'origine, peut y atteindre jusqu'à plusieurs milliers de billets verts !

> Les consommateurs de luxe de plus en plus nombreux

D'où l'excellente santé de Chanel, Gucci et autres marchands de rêve. Le nombre de consommateurs de produits de luxe a plus que triplé en 20 ans, selon une étude Bain & Company parue le 11 février.

330 millions d'hommes et de femmes achètent des vêtements, de la maroquinerie, des accessoires ou des bijoux griffés dans le monde, contre 90 millions en 1995. Soit 10 millions de nouveaux aficionados chaque année.

Plus de la moitié d'entre eux n'achète qu'occasionnellement, et à des prix limités. Mais 20 millions d'individus, que les auteurs de l'étude qualifient d'"omnivores", sont des boulimiques de luxe, quelle que soit la marque, et dépensent en moyenne le plus.

> Et si le N°5 de Chanel devait changer d'odeur?

La marque aux C entrecroisés a de quoi pâlir. La Commission européenne vient de lancer un processus d'interdiction sur trois substances utilisées dans les parfums, en raison de leur potentiel hautement allergène. Parmi elles, un composant du mythique parfum de Chanel.

C'est une essence naturelle extraite de mousses, utilisée pour la note boisée de la fragrance. "Nous n'interdisons pas le N° 5", s'est défendu Bruxelles, précisant que l'industrie travaille au filtrage de cette essence qui, s'il aboutit, permettra son utilisation.

L'histoire du N°5 par Chanel de sa création en 1921 à nos jours

Nina Godart