BFM Business

Gaumont vend ses salles de cinéma et sort de la Bourse

Gaumont et Pathé détiennent 760 salles en France

Gaumont et Pathé détiennent 760 salles en France - Gaumont

Les salles Gaumont seront désormais détenues à 100% par Pathé, qui en détenait déjà 66%.

La vieille maison Gaumont s'anime. Mercredi 1er mars, la société créée en 1895 a annoncé qu'elle se retirait complètement de l'exploitation de salles de cinéma. Elle va vendre cette activité à Pathé pour 380 millions d'euros. Précisément, Pathé, qui détenait déjà 66% des salles de Gaumont depuis 2001, va donc monter à 100%.

Rappelons que Nicolas Seydoux, président et principal actionnaire de Gaumont, est le frère cadet de Jérôme Seydoux, président et principal actionnaire de Pathé.

Les salles étaient l'activité la plus rentable de Gaumont, qui ne sera désormais plus actif que dans la production et la distribution de films, activités plus irrégulières.

Jolie prime

Avec ce pactole, Gaumont va rembourser sa dette (205 millions d'euros), mais aussi sortir de la Bourse. La société va lancer une offre d'achat sur son flottant (35%) au prix de 75 euros l'action, soit une jolie prime par rapport au dernier cours (57,5 euros). Le flottant devra toutefois être réduit à moins de 5% pour pouvoir sortir de la cote.

"Après cession de la participation et réalisation de l'offre publique d'achat, Gaumont conserverait tous les moyens de sa stratégie de développement de ses activités de production en affichant une trésorerie positive de l'ordre de 50 millions d'euros", indique la société.

Gaumont est actuellement détenu à 65% par Ciné Par SAS, société contrôlée et présidée par Nicolas Seydoux. Le flottant est notamment dans les mains de Dassault (5%) et de Bolloré (12%).

Nicolas Seydoux est actuellement âgé de 77 ans. Les statuts de Gaumont fixent à 80 ans l'âge maximal du président, mais cet âge limite peut ensuite être prolongé par périodes renouvelables d'un an.

Jamal Henni