BFM Business

Football: Paris, Lyon, Marseille seront leaders de la taxe à 75%

Le PSG est en tête des clubs français qui s'acquitteront de la taxe à 75%.

Le PSG est en tête des clubs français qui s'acquitteront de la taxe à 75%. - -

Les trois premiers au classement de Ligue 1 le seront aussi lorsqu'il s'agira de payer la future taxe à 75%. Réunis, ils s'acquitteront de plus de 70% de la somme globale due par les clubs français.

Certains diront que ce n’est que justice. D’autres que l’on veut la mort du football français. Toujours est-il que la taxe à 75% dans sa nouvelle version (elle sera supportée par les entreprises) provoque une série de réactions dans les hautes sphères de la Ligue 1.

Frédéric Thiriez, le président de la Ligue de football professionnelle (LFP), a beau crier son désespoir ("on étrangle les clubs") au nom du foot français, la mesure ne touchera pas tout le monde. A eux trois, le PSG, l’Olympique de Marseille et l’Olympique lyonnais s’acquitteront, en effet, de plus de 70% de la somme totale due par les clubs professionnels.

20 joueurs concernés à Paris

Sur les 112 joueurs dont le salaire dépasse le million d’euros annuel, 20 évoluent à Paris, 14 à l’OL et 12 à l’OM. Le club de la capitale, s’il conservait son effectif à l’identique, devrait ainsi débourser 32,4 millions d’euros supplémentaires, contre 14,2 à Lyon et 12,5 millions à Marseille.

Si la somme évoquée ne devrait pas mettre le club parisien au bord de la faillite, la mesure gouvernementale ne devrait pas arranger les affaires lyonnaises. Déjà obligé de vendre pour pouvoir financer son grand stade, l’OL devra surement laisser filer un autre gros salaire. Idem Pour l’OM, où les finances ont déjà subi certaines coupes.

En ce qui concerne les autres clubs, ils pourront éventuellement prendre exemple sur le FC Lorient, loué pour son beau jeu et régulièrement bien placé en championnat. Le club breton ne compte en effet aucun salaire visé par la taxe à 75%.

>> A lire aussi - La Ligue 1, un modèle économique à bout de souffle

Y.D.