BFM Business

Football: le fonds KKR injecte 61 millions d'euros dans le Hertha Berlin

Les joueurs du Hertha Berlin, lors d'un marche face au Borussia Mönchengladbach.

Les joueurs du Hertha Berlin, lors d'un marche face au Borussia Mönchengladbach. - -

L'un des plus importants fonds d'investissement au monde a pris une participation de 10% dans le club de la capitale allemande, ce vendredi 31 décembre. KKR éponge ainsi des dettes de plus de 36 millions d'euros.

KKR, l'un des fonds d'investissements les plus réputés au monde, investit dans le football. Ce vendredi 31 décembre, la compagnie fondée en 1976 a décidé d'investir 61,2 millions d'euros dans le Hertha Berlin, le plus grand club de la capitale allemande. Ce qui permettra au fonds de détenir une participation minoritaire de 9,7% dans son capital.

"C'est le plus beau jour depuis que je suis en fonction au Hertha", s'est réjoui Ingo Schiller, directeur financier du Hertha, estimant que le club a trouvé "le partenaire idéal".

Cet accord permettra au Hertha d'éponger ses dettes, qui s'élèvent à 36,8 millions d'euros, voir l'avenir avec plus de sérénité... Et "offrir plus de liberté" sur le marché des transferts, a souligné, pour sa part, le manager du club Michael Preetz.

Potentiel de croissance

Pour rassurer les supporters, le président du club, Werner Gegenbauer, a assuré que ""le Hertha restera le club qu'il est aujourd'hui".

Le Hertha Berlin est actuellement septième de la Bundesliga, le championnat allemand. En termes de renommée mondiale, il se situe assez loin du Bayern Munich, actuel leader au classement.

Mais KKR semble miser avant tout sur un potentiel de croissance. Ainsi, le responsable européen du fonds, Johannes Huth, a expliqué que le Hertha Berlin est un partenaire attractif en raison d'une base de supporters large et fidèle et un excellent programme pour les jeunes joueurs.

De plus, une source anonyme citée par Reuters a affirmé que le "l'objet de la transaction est de professionnaliser l'entreprise Hertha BSC et de rattraper le Bayern Munich et le Borussia Dortmund ". Un nouveau grand club européen est donc peut être en train de naître.

J.M. avec agences