BFM Business

Football américain: Yahoo inaugure la diffusion en streaming gratuit

Les Bills de Buffalo vont rencontrer les Jaguars de Jacksonville en ouverture de la saison de football US.

Les Bills de Buffalo vont rencontrer les Jaguars de Jacksonville en ouverture de la saison de football US. - Sam Greenwood - AFP

Pour la première fois, le match d’ouverture de la saison de football américain sera diffusé exclusivement sur internet. Et l’initiative pourrait bien faire des émules.

Ce week-end marquera le début de la saison de football américain, sport roi outre-Atlantique. Et pour la première fois, le match d'ouverture (Buffalo Bills contre Jacksonville) ne sera pas diffusé à la télévision mais sur internet. Yahoo a en effet obtenu les droits de diffusion, et la rencontre sera accessible gratuitement en streaming. Une diffusion qui a malgré tout un prix, estimé à 20 millions d'euros.

Le défi technique sera également de taille, puisqu'il va falloir accueillir sur les serveurs des dizaines de millions de connexions et gérer des pics d'audience, notamment au coup d'envoi. Yahoo assure cependant ses arrières, puisque le match d'ouverture se déroule cette année à Londres. Il ne sera donc que 9h30 à New York et 6h30 à San Francisco.

Facebook et Snapchat également tentés

L'enjeu pour la ligue de football sera d’évaluer sur un match la puissance d'internet à l'échelle mondiale, tout en élargissant la visibilité du sport.

Quant à Yahoo, la diffusion en streaming d'événements est un axe majeur de sa nouvelle stratégie. Facebook s'intéresse d’ailleurs aussi de très près à ce nouveau type de diffusion qui court-circuite les canaux traditionnels. Les organisateurs du championnat de formule électrique, par exemple, ont signé un accord avec le groupe dirigé par Mark Zuckerberg pour la diffusion des courses automobiles. Snapchat, l'application de partage de photos et de vidéos diffusera aussi bientôt des rencontres sportives.

Pour les spécialistes du secteur, pas de secret: le sport est définitivement le produit qui génère le plus de trafic sur les réseaux sociaux. Un moyen, donc, d'attirer les annonceurs, et au final de remplir les caisses.

Jean-Baptiste Huet, édité par Y.D.