BFM Business

EuropaCorp va mal mais le salaire de Luc Besson va bien

EuropaCorp verse à Luc Besson environ 7 millions d'euros par an

EuropaCorp verse à Luc Besson environ 7 millions d'euros par an - EuropaCorp

EuropaCorp a décidé de supprimer le plafond appliqué à une partie de la rémunération de Luc Besson, qui risquait d'amputer sérieusement ses revenus.

EuropaCorp traverse une zone de turbulences, mais la situation financière personnelle de Luc Besson ne connaît pas la crise. Chaque année, le studio verse à son président-fondateur une rémunération de près de 7 millions d'euros bruts (cf. encadré ci-dessous).

Mais ce n'est visiblement pas encore assez. Le 23 juin dernier, EuropaCorp a discrètement décidé de dé-plafonner ce salaire. Précisément, le conseil d'administration a décidé de supprimer le plafonnement de la part fixe du salaire de Luc Besson lorsqu'il est auteur-réalisateur d'un film. Ce plafond avait été adopté en 2013, lors de l'entrée au capital de Habert Dassault et de la Caisse des dépôts qui avaient demandé à mieux encadrer l'argent versé par EuropaCorp à Luc Besson.

Plafond très défavorable

Si ce plafond est supprimé aujourd'hui, c'est pour plusieurs raisons. D'abord, ce plafonnement allait devenir très défavorable à Luc Besson. En effet, il était fixé à la somme du résultat opérationnel d'EuropaCorp et de sa rémunération d'auteur-réalisateur. Problème: le résultat opérationnel est devenu négatif lors l'exercice clos fin mars 2016, et resté dans le rouge les deux exercices suivants. Autrement dit, le plafond est donc devenu négatif... Luc Besson n'ayant pas réalisé de film lors de l'exercice clos fin mars 2016, le plafond ne s'est donc pas appliqué. En revanche, ce plafonnement risquait de s'appliquer pour les exercices suivants, durant lesquels Luc Besson a tourné Valérian.

La suppression du plafond permet donc de ne pas l'appliquer à la rémunération prévue pour Valérian, qui est plus que généreuse. En tant que réalisateur, Luc Besson empoche 4,44 millions d'euros (moitié pour le salaire de réalisateur technicien, moitié pour les droits d'auteur). En tant qu'auteur de l'adaptation et des dialogues, il empoche 850.000 euros, plus un pourcentage des recettes en salles (pour la France seule, 1% des recettes, soit environ 220.000 euros).

225 millions de dollars de recettes dans le monde

Interrogé, le porte-parole d'EuropaCorp avance plusieurs explications. D'abord, "le conseil d'administration, à l’unanimité, a estimé qu’il convenait que Luc Besson en tant qu’auteur-réalisateur perçoive une rémunération qui reflète son travail pour le rayonnement d'EuropaCorp. Avec Valerian, son engagement et son travail ont atteint un niveau sans précédent pour faire rayonner EuropaCorp à travers le monde". 

Certes, Valérian a réalisé "une performance décevante" aux États-Unis, avec seulement 40,5 millions de dollars de recettes. Mais avec 225 millions de dollars de recettes dans le monde, "c'est d’ores et déjà le premier film français au box office mondial cette année, et très probablement un des 5 plus gros succès des 10 dernières années".

En outre, la rémunération de Luc Besson "est très inférieure à celle que son talent lui permettrait de percevoir s’il réalisait ses films dans un autre studio qu’EuropaCorp", ajoute le porte-parole.

Enfin, Luc Besson est "devenu un actionnaire minoritaire d'EuropaCorp suite à l’entrée au capital du chinois Fundamental". Dès lors, "le plafonnement adopté en 2013, qui était contraire aux usages, et s’expliquait par sa position d’actionnaire majoritaire à l’époque (50,8%), n'avait plus de sens".

Besoin d'argent

Le paradoxe est que ce déplafonnement intervient alors que les finances d'EuropaCorp n'ont jamais été aussi mauvaises. Aucun dividende n'a plus été versé depuis 4 ans. Le 24 octobre, le studio a prévenu qu'il serait à nouveau en perte sur l'exercice clos fin mars 2018, comme il l'a déjà été lors des deux exercices précédents.

Pour les analystes de Gilbert Dupont, "en cas de pertes importantes de Valérian, EuropaCorp n’a pas une solidité financière suffisante et devrait faire probablement une nouvelle augmentation de capital". Selon des sources industrielles, les discussions se poursuivent donc pour trouver de l'argent auprès d'investisseurs, et/ou vendre certains actifs, discussions menées notamment par JP Morgan, principal créancier d'EuropaCorp. Selon Vanity Fair, des discussions ont notamment eu lieu avec Mediawan, le fonds de Xavier Niel, Matthieu Pigasse et Pierre-Antoine Capton.

La rémunération de Luc Besson (en millions d'euros)

2014-15 : 6,016 dont fixe 2,350 + variable 3,341

2015-16 : 6,781 dont fixe 2,385 + variable 3,527

2016-17 : 6,950 dont fixe 2,787 + variable 3,323

Source: EuropaCorp

NB Fixe: y compris salaire de réalisateur et de scénariste. Variable: droits d’auteur et salaire de réalisateur

Jamal Henni