BFM Business

Epinglée par la Cour des comptes, la direction de France télévisions se défend

La cour des comptes a sévèrement critiqué la gestion du groupe audiovisuel public

La cour des comptes a sévèrement critiqué la gestion du groupe audiovisuel public - AFP

""

La Cour des comptes a critiqué France Télévisions sur tous les fronts. Dans un rapport remis ce lundi, les Sages dénonçaient, entre autres, des "pratiques contestables" dans les achats des programmes auprès de producteurs extérieurs.

Portant sur la période 2009-2015, ce rapport blâme aussi une mauvaise gestion, des réformes trop timides et des salaires qui dérapent. 

Les choses "prennent du temps"

Pour Rémy Pflimlin, président du groupe de 2010 à 2015, interrogé par Les Echos, ces conclusions "ne rendent pas suffisamment compte des progrès réalisés sous mon mandat". Il défend un "choc budgétaire le plus important de son histoire" opéré en 2012-2013 et estime qu'il est "logique que des choses prennent du temps".

Toujours dans Les Echos, une porte-parole de la direction actuelle assure que "le mouvement enclenché va dans le sens des préconisations" de la Cour des comptes. 

M.L.