BFM Business

Club Med: les concurrents de Bonomi retirent leur offre

La première OPA sur le Club Med a été retirée.

La première OPA sur le Club Med a été retirée. - Charles Platiau - Reuters

Ardian et Fosun, qui avait déposé la première OPA sur le Club Med, ont annoncé jeudi qu'ils retiraient leur offre après que l'Autorité des marchés financiers a validé celle de leur rival, Andrea Bonomi.

Les premiers offrants jettent l'éponge. Le conglomérat chinois Fosun et la fonds français Ardian (ex-Axa Private Equity), ont annoncé jeudi 13 août le retrait de leur offre conjointe sur le Club Méditerranée. La veille, les autorités boursières avaient validé l'OPA rivale, bien plus généreuse.

Fosun, premier actionnaire du gestionnaire de villages de vacances, continue toutefois à "réfléchir" à ses options dans ce dossier, selon un communiqué.

Le conseil d'administration réticent devant Bonomi

Mercredi, l'Autorité des marchés financiers avait donné son feu vert à la surenchère sur le Club Méditerranée déposée par l'homme d'affaires italien Andrea Bonomi au prix de 21 euros par action. Elle doit maintenant donner un calendrier pour l'ouverture officielle de cette offre.

Ardian et Fosun ne proposaient pour leur part que 17,50 euros et le conseil d'administration de Club Med avait dû, avec réticence, accepter d'étudier l'offre d'Andrea Bonomi et de ses partenaires. Le projet de l'Italien valorise le Club Med à 790 millions d'euros contre un peu moins de 600 millions d'euros pour l'offre franco-chinoise.

Les dirigeants du Club soutenaient eux aussi l'offre d'Ardian et Fosun, qui leur avait réservé une place au futur tour de table de la société.

N.G. avec AFP