BFM Business

Club Med: le conseil d'administration accueille favorablement l'offre de Fosun

Le Club Med fait l'objet de deux offres d'achats rivales

Le Club Med fait l'objet de deux offres d'achats rivales - Franko Lee - AFP

Le Conseil d'administration a indiqué qu'à ce stade, il accueille favorablement l'offre du fonds chinois, lui donnant ainsi indirectement sa préférence. Une expertise indépendante doit toutefois encore être livrée.

Une petite victoire pour Fosun. Ce lundi 15 septembre, le conseil d'administration de Club Med a dit "accueillir favorablement, à ce stade" l'offre de rachat du fonds chinois.

Le conseil s'est réuni dans l'après-midi en l'absence des administrateurs ayant partie liée avec cette offre.

Selon le conseil d'administration, la proposition de Fosun, à 22 euros par action, "conjugue une augmentation de valeur pour l'actionnaire et la volonté de poursuivre et renforcer, par des investissements additionnels, la stratégie actuelle du Club Méditerranée".

Le communiqué précise néanmoins qu'il s'agit, en quelque sorte, d'un "oui" sous réserve. Le conseil d'administration a ainsi mandaté le cabinet BM&A pour livrer une expertise indépendante sur cette offre. Il se réunira de nouveau après la remise d'un rapport émanant de ce cabinet pour faire part de son avis motivé sur les termes de l'offre.

Avantage Fosun

Fosun est en concurrence pour racheter le Club Med avec l'homme d'affaires italien Andrea Bonomi, qui offre lui 21 euros par action.

Pour faire face à cet offre rivale, Fosun s'est associé à la société d'investissement française Ardian et au voyagiste et distributeur chinois U-Tour ( réunis dans le véhicule Gaillon Invest II), tout en impliquant sa filiale portugaise d'assurances Fidelidade.

La décision du conseil d'administration du Club Med montre toutefois une nette préférence pour l'offre de Fosun.

En effet, au moment de se prononcer sur le bien fondé de l'offre d'Andrea Bonomi, le conseil d'administration avait, fin juillet, approuvé le prix proposé par le financier italien, mais surtout émis de sérieuses réserves sur la stratégie inhérentes à cette offre.

Néanmoins la bataille pour racheter le Club Med n'est pas encore finie. L'Autorité des marchés financiers (AMF) a repoussé la date de clôture de l'OPA de Bonomi, lancée via la société Global Resorts. Si l'AMF juge la proposition de Fosun conforme, elle publiera un nouveau calendrier pour aligner les deux offres et les faire courir en parallèle.

Et Global Resorts a indiqué dimanche étudier "activement toutes ses options", ouvrant ainsi la voie à une éventuelle surenchère.

J.M. avec AFP