BFM Business

Cinépool, la start-up qui permet de payer moins cher sa place au cinéma

Le plein tarif atteint 11,9 euros dans les UGC, Gaumont et Pathé

Le plein tarif atteint 11,9 euros dans les UGC, Gaumont et Pathé - Cinepool

Cette start up propose des places entre 6,4 et 8,6 euros en utilisant le tarif de groupe proposé par UGC, Gaumont et Pathé.

Que coûte en moyenne une place de cinéma? 6,48 euros contre 5 euros en 1991, à en croire le CNC. Mais il s'agit d'un prix moyen, qui tient compte des cartes illimitées, des tarifs réduits, notamment le tarif à 4 euros pour les moins de 14 ans instauré en 2014.

Les spectateurs qui ne bénéficient pas de ces formules paient une place plein tarif qui leur coûte bien plus cher. Selon le CNC, 16% des places sont vendues plus de 9 euros. Et une place en plein tarif revient en moyenne à 11,90 euros dans les salles UGC, Gaumont et Pathé, et même à 13,90 euros pour les films en 3D, assure la start up Cinépool.

Blablacar du cinéma

Celle-ci lance donc ce mercredi 29 mars un service permettant d'aller voir un film dans une salle UGC, Gaumont ou Pathé pour un prix plus abordable: entre 6,40 et 8,60 euros. Pour cela Cinépool n'a pas négocié une ristourne avec ces trois exploitants. La start-up utilise juste leur tarif de groupe -précisément, la carte à 5 entrées.

Le service propose donc aux spectateurs de se regrouper par cinq afin de profiter de ce tarif de groupe. Elle a développé à cet effet une application, qui indique les séances et permet de constituer un groupe de cinq spectateurs. C'est toutefois à eux d'aller acheter la carte 5 entrées. Et le service ne marche que par groupe de cinq.

Levée de fonds

"Notre objectif est de recruter 50.000 utilisateurs dans le premier mois, explique le co-fondateur et président Thomas Charier (31 ans). Pour l'instant, Cinépool ne se rémunère pas sur la vente de places, mais "nous réfléchissons à un modèle économique", ajoute ce diplômé de l'Institut de l'internet et du multimédia (IIM).

Cinépool, qui se présente comme le "Blablacar du cinéma", est détenu par les cinq membres de l'équipe: Thomas Charier, Julien Londeix (ingénieur Epita, ancien de Deezer), Camille Tolsa (ingénieur Epitech), Stéphane Laugier (ex-directeur adjoint des Inrocks) et Alexandre Croiseaux (ancien de Deezer aujourd'hui chez Facebook).

Thomas Charier dit vouloir effectuer une première levée de fonds de 300 à 400.000 euros d'ici six mois.