BFM Business

Ce concurrent d'AirBnB propose une résidence inédite: la Tour Eiffel

-

- - Hjjanisch - Flickr

"HomeAway, site de location touristique rival d'AirBnB, va proposer dans le cadre d'un concours quatre nuits pour 6 personnes au premier étage de la Tour Eiffel. Une première."

Passer une nuit à 57 mètres au-dessus de la Seine dans le monument le plus célèbre de la planète. C'est ce que va proposer cet été HomeAway, le site américain de location de résidences de vacances rival d'AirBnB. "C'est la première fois que quelqu'un dormira dans la Tour Eiffel", assure le site. Une information impossible à vérifier. 

Cette expérience sera en tout cas non seulement unique, mais aussi gratuite. Il s'agit en effet d'un concours organisé par le site qui permettra à quatre personnes de séjourner dans ce lieu d'exception avec cinq de leurs proches. La nuit au premier étage de la Tour Eiffel fera partie d'un séjour de vacances global de 5 jours dans la capitale avec transports offerts. Pour le remporter les participants n'ont qu'à s'inscrire sur le site d'HomeAway et répondre à la question: "Que feriez-vous si vous aviez la chance de passer la nuit dans l'appartement de la Tour Eiffel?" Un jury choisira les meilleures réponses.

Pour offrir un tel séjour, un appartement de 188 m2 a été créé de toutes pièces pour l'occasion. Conçu par l'architecte français Benoit Leleu, il proposera 2 chambres, une salle de bain et un immense salon avec vue sur l'Arc de Triomphe, le Grand Palais et le Sacré Coeur. En revanche, aucune cuisine n'a été prévue car les convives auront droit non seulement au gîte mais aussi au couvert. 

Un projet un peu fou qui a été présenté à la ville de Paris il y a plusieurs mois par Brian Sharples, le PDG de HomeAway. "Cela a été un très long processus" explique le patron du site à Mashable. Les séjours qui se dérouleront durant l'Euro de football permettront en tout cas de faire parler de Paris de manière positive après une année 2015 où la ville a été durement touchée par les attentats.

Mais c'est surtout un beau coup marketing pour la plateforme de location de résidences entre particuliers. Créé en 2005, HomeAway (qui possède le site Abritel en France) est le pionnier de ce type de service. Le site qui n'a pas connu la croissance d'AirBnB a tout de même été racheté en novembre dernier par l'agence de voyages en ligne Expedia pour la somme rondelette de 3,9 milliards de dollars.

HomeAway entend fortement se développer en Europe qui représente déjà 40% de son activité. Et c'est Paris qui va devenir le terrain de bataille entre HomeAway et AirBnB. La capitale française est la ville la plus représentée au monde sur le premier site mondial de locations courte durée d'appartements et de chambres chez le particulier, avec 41.000 lieux possibles de résidence.

Frédéric Bianchi