BFM Business

Birkin refuse qu'Hermès vende des sacs en croco portant son nom

Chaque exemplaire du sac Birkin est produit à la main, du début à la fin par un même ouvrier des ateliers d'Hermès.

Chaque exemplaire du sac Birkin est produit à la main, du début à la fin par un même ouvrier des ateliers d'Hermès. - Enny Nuraheni - Reuters

La célèbre chanteuse britannique qui a donné son nom au plus prisé des sacs d'Hermès demande aujourd'hui à la marque de luxe de ne plus l'utiliser pour les modèles fabriqués avec des peaux de crocodiles.

Ne l'appelez plus Birkin! La chanteuse Jane Birkin a demandé à Hermès de débaptiser le mythique sac en crocodile portant son nom, "jusqu'à ce que de meilleures pratiques répondant aux normes internationales" soient mises en place pour l'abattage de ces animaux, a-t-elle indiqué dans un communiqué transmis ce mardi à l'AFP.

"Ayant été alertée par les pratiques cruelles réservées aux crocodiles au cours de leur abattage pour la production des sacs Hermès portant mon nom, j'ai demandé à la Maison Hermès de débaptiser le Birkin Croco", a indiqué Jane Birkin dans ce texte transmis par son agent.

Contrairement aux autres sacs portant le nom d'une égérie, le Birkin a bien été partiellement crée par l'ex-compagne de Serge Gainsbourg. Elle a participé aux croquis du sac créé par Jean-Louis Dumas. Selon la légende, elle aurait rencontré l'ex-président de la marque dans un avion. Dans la discussion, elle lui aurait fait part de ses problèmes pour trouver un sac assez grand pour satisfaire les besoins d'une mère de famille active, mais qui veut rester chic. Elle a elle-même possédé au moins quatre exemplaires de cet accessoire emblématique de la marque.

Le sac le plus cher du monde

Depuis son apparition dans les années 80, ce cabas est produit par le sellier de luxe en très petites quantités. Chaque exemplaire est fabriqué à la main dans les ateliers Hermès, et les femmes qui le commandent peuvent parfois attendre plusieurs mois avant de recevoir leur modèle, évidemment unique. Une exclusivité qui se monnaie: la version la plus basique du sac se vend autour de 7.000 euros pièce. Certains exemplaire particulièrement customisés atteignent plusieurs dizaines, voire plusieurs centaines de milliers d'euros aux enchères. Il est considéré comme le sac le plus cher au monde.

L'organisation de défense des animaux Peta a lancé en juin une campagne pour demander à Hermès de "cesser immédiatement d'acheter et d'utiliser des peaux exotiques, et de vendre des accessoires en peau de crocodile et d'alligator". L'organisation a diffusé un film, après une enquête menée, dit-elle, dans des élevages envoyant leurs peaux dans des tanneries appartenant à Hermès. Elle affirme que les animaux "croupissent dans de sombres hangars ou dans de tristes fosses en béton et sont tués avant même d'avoir atteint l'âge adulte" et que "leur vie est aussi cauchemardesque que leur mort".

Nina Godart avec AFP