BFM Business

Bernard Tapie prend 100% de "La Provence"

Le sulfureux hommes d'affaires a déclaré assurer personnellement les fins de mois de 'la Provence"

Le sulfureux hommes d'affaires a déclaré assurer personnellement les fins de mois de 'la Provence" - -

La famille Hersant se désengage du quotidien marseillais au profit de l'homme d'affaires, mais prend la totalité du capital de "Nice Matin".

La famille Hersant et Bernard Tapie se partagent les dépouilles du groupe Hersant Média (GHM), qu'ils détenaient jusqu'à présent à 50/50. Le sulfureux homme d'affaires va ainsi acquérir la totalité du quotidien marseillais La Provence, dont il ne possédait que 50%.

De son côté, la famille Hersant va monter de 50% à 100% dans GHM, qui restera propriétaire du quotidien niçois Nice Matin et de journaux aux Antilles. Seul Corse Matin restera détenu à 50/50 par la famille Hersant et Bernard Tapie. Bernard Tapie et la famille Hersant avaient repris à 50/50 le groupe Hersant Média fin 2012 pour 50 millions d'euros.

Ce projet a été annoncé par un communiqué de GHM, mardi 16 juillet. Il doit encore êttre approuvé par les représentants du personnel et le tribunal de commerce.

3.000 salariés concernés

Rappelons qu'une partie des biens de Bernard Tapie ont été saisis par la justice la semaine dernière. Selon le Monde, les juges veulent aussi saisir les parts de Bernard Tapie dans ses journaux, et ont demandé l'avis du parquet en ce sens.

Lors de son interview le 10 juillet sur TF1, Bernard Tapie avait déclaré qu'il assurait de sa poche les fins de mois du quotidien marseillais, mais qu'il ne pourrait plus le faire, à la suite de la saisie de ses comptes bancaires: "lorsque l'affaire a besoin d'argent frais, c'est mon argent personnel qui va dedans. Et si je ne peux pas le faire, qu'est-ce qu'il se passe? Il y a 3.000 personnes qui sont au chômage."

Il avait été démenti, le 12 juillet, par le propre directeur administratif et financier de 'la Provence', Marc Auburtin: "Je n'ai aucune confirmation que les parts de M. Tapie dans GHM ont été saisies. Mais même si c'est le cas, cela ne nous affecte ni à court ni à moyen terme. L'entreprise paiera salaires et charges sur ses fonds propres, comme elle l'a toujours fait", avait-il déclaré au Monde.

Jamal Henni