BFM Business

Audiences radio: les généralistes en baisse au printemps

RTL subit une chute importante de son audience cumulée comme de sa part d'audience

RTL subit une chute importante de son audience cumulée comme de sa part d'audience - -

Toutes les radios généralistes ont vu leur audience reculer au printemps, RTL enregistrant la plus forte chute. Mais les radios musicales résistent mieux.

Ce printemps n'aura pas été bon pour la radio. Au second trimestre, l'audience globale de ce média a baissé de -1,2 point par rapport au second trimestre 2013, selon les chiffres publiés par Médiamétrie ce mercredi 16 juillet. Soit "le niveau le plus bas depuis septembre-octobre 2009", pointe Radio France.

Principales victimes de cette chute: les radios généralistes, dont l'audience recule de manière générale (-2,1 point en un an).

Le plus beau gadin

C'est RTL qui enregistre le plus beau gadin, avec un recul de -1,3 point, à 10,7% d'audience cumulée. Mais la radio luxembourgeoise, dans son communiqué, évite soigneusement de parler de ce revers...

Suivent deux radios publiques: France Inter (qui chute de -0,9 point, à 9%) et France Info (qui recule de -0,7 point, à 7,5%). Le score de la radio d'information est "historiquement bas", admet Radio France.

De son côté, Europe 1 recule de -0,3 point, à 8,7% d'audience cumulée. Mais, dans son communiqué, la radio de Lagardère fait elle aussi totalement l'impasse sur ces résultats, pour ne parler que des performances enregistrées depuis septembre: "Europe 1 réalise une excellente saison, c’est la station généraliste qui progresse le plus. Europe 1 atteint son meilleur niveau d’audience depuis 4 ans, et resserre fortement l’écart avec ses concurrentes".

Même RMC voit son audience reculer de -0,4 point, à 7,6% d'audience cumulée. Alors que jusqu'à présent, la station (qui appartient au même groupe que ce site web) voyait son audience progresser de sondage en sondage. Un communiqué explique: "le développement de l'audience de RMC est toujours lié principalement à l’histoire récente de la station, et à l’absence de fréquences dans 18 des 55 agglomérations de plus de 100.000 habitants". Toutefois, "RMC confirme sa place de 5ème radio de France. Cette étude place à nouveau RMC devant France Info et France Bleu en audience cumulée, et confirme également le regroupement des radios généralistes d’information dont les audiences n’ont jamais été aussi proches".

Les Français préfèrent la musique

Visiblement, les Français ont préféré écouter de la musique ce printemps, car l'audience des radios musicales résiste mieux.

Deux stations tirent même leur épingle du jeu. D'abord, Fun Radio (groupe RTL), qui gagne +0,4 point. Et surtout NRJ, qui gagne +0,7 point, à 13% d'audience cumulée. Dans un communiqué euphorique, la station de Jean-Paul Baudecroux dit "exploser tous ses records d’audience", et confirme son rang de première radio du pays.

L'écart avec sa grande rivale RTL, qui était d'à peine 0,3 point il y a un an, est désormais de 2,3 points, ce qui devrait permettre à NRJ de garder son sceptre un bout de temps...

Jamal Henni