BFM Business

Lafarge se retire d'une coentreprise au Mexique

Lafarge doit se marier avec le suisse Holcim

Lafarge doit se marier avec le suisse Holcim - Franck Fiffe - AFP

Le cimentier français a annoncé ce vendredi 19 septembre qu'il cédait sa participation dans trois cimenteries mexicaines pour 175 millions d'euros. L'objectif est de participer au désendettement de la société.

Lafrage réduit la voilure au Mexique. Le producteur français de matériaux de construction a annoncé ce vendredi 19 septembre la cession de sa participation minoritaire dans trois cimenteries dans ce pays.

Il cède à son partenaire Elementia, avec lequel il détenait ces cimenteries au sein d'une coentreprise, sa participation minoritaire de 47% pour 225 millions de dollars (175 millions d'euros), indique-t-il dans un communiqué.

Cette cession, soumise au feu vert des autorités, doit contribuer "à l'objectif de réduction de l'endettement net de Lafarge", justifie-t-il.

Mariage de géants

Cette transaction intervient alors que Lafarge se prépare à céder une série d'activités en vue de sa fusion avec le Suisse Holcim, pour se conformer aux autorités de la concurrence.

Selon des informations de presse, l'irlandais CRH envisage d'ailleurs de racheter l'ensemble des actifs mis en vente par le cimentier français et Holcim.

Ce mariage entre géants donnera naissance à un colosse du béton qui pèsera 32 milliards d'euros de chiffre d'affaires (avant cessions) et comptera 130.000 salariés.

J.M. avec AFP