BFM Business

Unilend: l'essor du prêt participatif aux PME en 7 chiffres clés

Unilend revendique 16 millions d’euros de crédits accordés par 8.500 prêteurs actifs au profit de 208 projets en deux ans.

Unilend revendique 16 millions d’euros de crédits accordés par 8.500 prêteurs actifs au profit de 208 projets en deux ans. - Rémy Gabalda-AFP

En deux ans, Unilend a accordé 16 millions d'euros de prêts à plus de 200 entreprises. La jeune doyenne des plateformes Internet affiche un bilan chiffré attestant du décollage de la finance participative pour les entreprises.

En deux ans d'activité, Unilend, la doyenne des plateformes Internet de financement participatif des entreprises est devenue la boussole de ce jeune secteur. "Nous finançons des projets différents de ceux que financent habituellement les banques. Celles-ci sont moins à l'aise pour des crédits de trésorerie qui peuvent être associés dans des PME à des investissements comme la refonte d'un site Internet. Les entrepreneurs viennent nous voir pour ce type de besoin" soutient Nicolas Lesur, cofondateur d'Unilend, sur l'antenne de BFM Business.

Spécialisée dans le financement d'entreprises en récoltant des fonds auprès de particuliers, Unilend fournit, avec le recul de deux ans d'activité, un premier bilan détaillé, révélant un décollage de cette activité, même si le volume de ses prêts reste marginal comparé à ceux du monde bancaire.

  • 16 millions d'euros: c'est le montant total des financements accordés en deux ans par la plateforme Internet. "Nous sommes sur un rythme d'une quinzaine de millions d'euros par an de prêts. Pour être rentable, une plateforme comme la nôtre doit faire 100 millions d'euros de financement par an. Notre objectif est d'être rentable dès 2017" explique Nicolas Lesur.

  • 80.000 euros: tel est le montant du prêt moyen accordé à l'entreprise. Ils y a 391 prêteurs en moyenne sur ce prêt qui se remboursent sur des durées de 3 mois à 5 ans. Ces financements se réunissent en moyenne en 6 jours.

  • 206: le nombre total de projets (entreprises) financés depuis la création d'Unilend. Ils concernent l'achat de matériel (25%), le développement commercial (20%), le lancement de produits (17%), des travaux (15%) ou des besoins de trésorerie (12%).

  • 8500: c'est le nombre de prêteurs actifs sur la plateforme Internet. La moitié d'entre eux ont moins de 36 ans. "Un prêteur prête en général à plusieurs entreprises pour répartir et diversifier ses risques. Nous attirons aussi une clientèle plus jeune qui ne se retrouve pas dans les placements traditionnels" justifie Nicolas Lesur. 

Le montant moyen d'un prêt est de 80.000 euros.
Le montant moyen d'un prêt est de 80.000 euros. © Unilend.
  • 5,4%: c'est le taux de rendement moyen net des placements, après prise en compte du risque lié aux défauts de paiement et à condition que le prêteur ait réparti son portefeuille sur plein de prêts. "Le risque est assumé par le financeur qui prête à 9%. Mais le risque de défaut est contenu, 94% de nos prêteurs ont un rendement positif" affirme le cofondateur d'Unilend.

  • 202 euros: c'est le ticket moyen pour un financement, par personne et par projet. "On peut prêter seulement à partir de 20 euros ainsi, avec 2.000 euros, un même prêteur peut financer jusqu'à 100 entreprises, pour mieux répartir ses risques" soutient Nicolas Lesur.

  • 1%: le taux de sélection des projets retenus par la plateforme pour les proposer à sa communauté de "financeurs". "On reçoit beaucoup de mauvais projets car nous sommes sur Internet. Ce taux de sélection est bien meilleur lorsque des projets nous sont apportés par des experts-comptables ou des banques. On retient un projet sur deux ou trois, dans ces cas " précise le dirigeant de la plateforme.
Frédéric Bergé