BFM Business

Les banques françaises cherchent la croissance

Les banques françaises cherchent à retrouver de la croissance.

Les banques françaises cherchent à retrouver de la croissance. - -

Maintenant qu'elles ont atteint les objectifs de fonds propres fixés par les régulateurs européens, les banques entament la phase deux de leur transformation. Objectif: retrouver des marges.

La Société Générale et le Crédit Agricole publiaient leurs résultats ce jeudi 7 novembre. Les patrons des deux établissements étaient d'ailleurs sur BFM Business, ce jeudi 7 novembre (ci-contre). Alors que les banques se battaient pour atteindre les critères imposés par les régulateurs, Frédéric Oudéa et Jean-Paul Chifflet ont annoncé que l'objectif était atteint à ce jour. Ce qui leur permet d'attaquer la deuxième étape de leur transformation.

Où aller chercher de la croissance? C'est tout le dilemme des banques françaises. Sur le papier, en effet, toutes sont désormais parées pour repartir à l'offensive. Elles ont "coché toutes les cases" imposées par les régulateurs. Qu'il s'agisse de liquidités ou de capital, elles ont atteint les objectifs.

Une croissance qui reste molle

Tout le problème, c'est que le nouveau défi s'annonce tout aussi difficile. Ces matelas de sécurité brident leur capacité de financement. La croissance reste extrêmement molle, autant dire que l'équation est compliquée.

Dans ce contexte, chacune y va de sa stratégie. BNP Paribas va, par exemple, aller chercher de la croissance aux Etats-Unis ou en Asie quand le Crédit Agricole se recentre au contraire sur ses activités françaises. Mais pour l'instant, la seule véritable option, qu'elles ont toutes en commun, c'est de réduire leurs coûts. Le seul véritable moyen, en réalité, de retrouver des marges.

Caroline Morisseau