BFM Business

Les ambitieux paris africains d'Orange et d'Axa

Axa comme Orange font le pari d'accompagner l'essor des nouvelles technologies en Afrique.

Axa comme Orange font le pari d'accompagner l'essor des nouvelles technologies en Afrique. - Issouf Sanogo-AFP

L'assureur investit 75 millions d'euros pour s'offrir 8% du capital d'Africa Internet Group, le leader du e-commerce en Afrique. De son côté, Orange rachète un opérateur en république démocratique du Congo, renforçant un peu plus sa présence sur le continent.

Axa investit en Afrique. L'assureur va prendre pour 75 millions d'euros, 8% du capital d'Africa Internet Group (AIG), propriétaire de sites internet présents dans 23 pays africains et numéro un de l'e-commerce sur le continent.

Axa devient ainsi le quatrième grand actionnaire d'AIG aux côtés de l'opérateur de télécommunications sud-africain MTN, présent dans 21 pays d'Afrique et du Moyen-Orient, du groupe allemand Rocket Internet et du groupe luxembourgeois de télécoms et médias Millicom (cf encadré ci-dessous), qui compte plus de 60 millions de clients principalement en Amérique latine et en Afrique.

Dans le cadre de cette transaction, dont la conclusion est prévue au premier trimestre 2016, Axa fournira aussi exclusivement en produits d'assurances toutes les plateformes en ligne et mobiles du poids lourd africain.

Axa devient fournisseur de produits d'assurance d'AIG

Le groupe d'assurance bénéficiera ainsi du relais commercial du site d'e-commerce Jumia, principale filiale d'AIG présente dans 11 pays africains de Kaymu (shopping en ligne), Hellofood (livraison de nourriture), Jovago (réservation de séjours touristiques), Lamudi (annonces immobilières), Everjobs (emploi) et Carmudi (services de petites annonces respectivement immobilières, d'emploi et de véhicules).

En investissant dans AIG, Axa fait le double pari d'accompagner l'émergence de la classe moyenne en Afrique, aux besoins naissants en produits d'assurance et financier et la croissance des taux de pénétration d'internet et du mobile, comme canal de vente ou de prospection pour ses offres. 

Ce partenariat "permettra d'accélérer sensiblement notre développement en ayant accès à (la) base de clientèle (d'AIG) ainsi qu'à leur technologie innovante dans le domaine du e-commerce", a souligné pour sa part Denis Duverne, directeur général délégué d'Axa. Jumia a augmenté son volume de transactions (GMV) de 265% au cours des 9 premiers mois de 2015 pour atteindre 206 millions d'euros.

Orange rachète un opérateur en république démocratique du Congo

Orange investit dans la téléphonie mobile en république démocratique du Congo. Ce pays serait le second marché mobile d’Afrique centrale et de l’Ouest après le Nigeria, avec plus de 40 millions d’abonnés.

L'opérateur français rachète pour 160 millions de dollars (144 millions d'euros) la filiale de l'opérateur Millicom, Tigo RDC, lui permettant de renforcer significativement sa présence dans ce pays où il est déjà présent depuis 2012 avec sa filiale Orange RDC.  Cette acquisition s’inscrit dans la stratégie d’Orange qui veut renforcer sa présence sur le continent africain. Cette transaction est soumise à l’approbation des autorités compétentes.

L’opérateur a déjà racheté en janvier 2016 deux filiales de l'opérateur Bharti Airtel au Burkina Faso et en Sierra Leone et une filiale au Libéria, auprès de Cellcom Telecommunications.

Frédéric Bergé