BFM Business

Le patron de JPMorgan annonce souffrir d'un cancer

Jamie Dimon a indiqué qu'il est atteint d'un cancer de la gorge.

Jamie Dimon a indiqué qu'il est atteint d'un cancer de la gorge. - -

Jamie Dimon a annoncé, dans la nuit de mardi à mercredi 2 juillet, qu'il était atteint d'un cancer de la gorge, "curable", a-t-il précisé. Comme d'autres patrons avant lui, il restera en poste.

La nouvelle est tombée dans la nuit de mardi 1er à mercredi 2 juillet. Le PDG de JPMorgan, Jamie Dimon, l'une des personnalités les plus en vues à Wall Street, a annoncé souffrir d'un cancer de la gorge. Un cancer "curable" s'est-il empressé de préciser.

Le communiqué, très court, a été adressé aux employés et aux actionnaires. "La bonne nouvelle", écrit Jamie Dimon, est que "le pronostic de mes médecins est excellent ". Le PDG ajoute qu'il entend "conserver ses fonctions à la tête de la banque pendant son traitement".

Steve Jobs malade depuis 2004

Jamie Dimon n'est pas le premier PDG d'une grande entreprise américaine à annoncer souffrir d'un cancer, tout en restant aux affaires. Robert Benmosche, toujours en poste chez AIG, avait dès 2010 subi des soins intensifs de chimiothérapie. Il ne passera la main que l'an prochain.

L'autre exemple le plus emblématique est évidemment celui de Steve Jobs, décédé en 2011 d'un cancer du pancréas. Dès 2004, la maladie l'avait contraint à s'absenter à de nombreuses reprises, et contraint Apple à communiquer en conséquence, pour contenir la chute du titre.

Quelques mois avant son décès, alors qu'il annonçait son retrait "pour une période indéterminée", le groupe avait dévoilé quelques heures plus tard des résultats trimestriels record.

Guillaume Paul