BFM Business

La Caisse des dépôts va se transformer et investir en masse

François Hollande a effectué plusieurs annonces, pour le lancement du bicentenaire de la CDC.

François Hollande a effectué plusieurs annonces, pour le lancement du bicentenaire de la CDC. - Gonzalo Fuentes - AFP

Souvent qualifiée de bras armé financier de l’État, la CDC a annoncé qu’elle allait mobiliser plus de 100 milliards d’euros pour les entreprises dans les 4 années à venir. François Hollande, de son côté, a annoncé plusieurs changements à venir pour l’institution, qui devrait notamment changer de nom.

Pour célébrer son bicentenaire, la Caisse des dépôts et des consignations va entamer une profonde mutation. C’est en tout cas le souhait de François Hollande qui, à cette occasion, a annoncé l’intégration prochaine de l'Agence française de développement (AFD), qui assure l'aide publique de la France aux pays en développement, au sein de l'institution.

"J'ai décidé l'intégration de l'Agence française de développement au sein du groupe Caisse des dépôts et consignations", a déclaré le chef de l’État devant quelque 6.000 collaborateurs de la CDC réunis au Grand Palais. "L'AFD triplera ses fonds propres et augmentera ses activités de près de 50% d'ici 2020", qui pourront "atteindre plus de 12 milliards d'euros par an au bénéfice des pays en développement et de la lutte contre le changement climatique", a-t-il également assuré.

Baisse des prélèvements de l'État et changement de nom

En outre, François Hollande a indiqué que l'État allait réduire ses prélèvements sur le résultat de la Caisse des dépôts, afin de lui permettre d'investir davantage dans le domaine du développement durable. Pour souligner l'importance de ce projet, il a également suggéré que l’institution change de nom, proposant de la rebaptiser "Caisse des dépôts et du développement durable".

Cette baisse du prélèvement de l'État était une revendication portée de longue date par le président de la Commission de surveillance de la CDC, le député socialiste Henri Emmanuelli.

La CDC engagée dans la transition énergétique

De son côté, la CDC a annoncé qu’elle allait investir en masse en faveur des entreprises. "La Caisse s'est engagée à mobiliser dans les cinq ans qui viennent plus de 26 milliards d'euros en capital et 100 milliards d'euros en prêts pour les logements, les infrastructures et les équipements publics. Nous sommes présents et nous le serons encore plus sur le tourisme, sur les infrastructures, sur les projets de croissance verte", a affirmé son directeur général, Pierre-René Lemas.

La Caisse des dépôts, née en 1816, est le bras armé financier de l'État, qui gère les fonds déposés par les Français sur leur Livret A notamment. Elle finance les entreprises, les collectivités locales, la construction de logements sociaux ou encore de grands travaux.

Elle s'est aussi beaucoup engagée dans le domaine de la transition énergétique. En mai 2015, à quelques mois de la conférence sur le climat COP21, la CDC avait ainsi annoncé son intention de mobiliser 15 milliards d'euros pour la transition écologique et énergétique sur la période 2014-2017, un montant qui s'ajoute à ceux annoncés mardi.

Y.D. avec AFP