BFM Business

La BCE veut plus de femmes dans son organisation

BFM Business

La polémique à propos de la nomination d'Yves Mersh, en 2012, commence à porter ses fruits.
A l'époque, plusieurs élus du Parlement européen, ménés notamment par l'eurodéputée MoDem Sylvie Goulard, avaient bloqué la nomination de ce dernier au directoire de la BCE.

"D'ici fin 2019, nous voulons avoir 35% de femmes qualifiées dans les fonctions intermédiaires de direction et 28% dans les fonctions supérieures", contre 17% et 14% actuellement, a ainsi déclaré Jörg Asmussen, lui-même membre du directoire de la BCE, jeudi 29 août, au quotidien allemand Süddeutsche Zeitung.

BFMbusiness.com