BFM Business

Inondations dans l'Hérault: un coût de "500 à 600 millions d'euros"

L'Etat de catastrophe naturelle a été déclaré pour une soixantaine de communes de l'Hérault.

L'Etat de catastrophe naturelle a été déclaré pour une soixantaine de communes de l'Hérault. - Sylvain Thomas -AFP

Jacques Richier, le PDG d'Allianz France, était l'invité de BFM Business vendredi 3 octobre. Il a estimé que le coût des inondations dans l'Hérault atteindrait 500 à 600 millions d'euros pour l'ensemble des assureurs, dont 40 à 60 millions pour Allianz.

Les inondations ayant frappé le département de l'Hérault en début de semaine ont un coût. Pour les habitants, bien sûr, mais également pour les assureurs. Invité de BFM Business vendredi 3 octobre, Jacques Richier, le PDG d'Allianz France, a ainsi estimé que la facture serait de 500 à 600 millions d'euros pour l'ensemble d'entre eux.
Pour le seul Allianz France, "il y aura un coût aujourd'hui qu'on pourrait évaluer, dans notre cas, entre 40 et 60 millions", a-t-il déclaré.

L'Etat de catastrophe naturelle bientôt officialisé

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a annoncé mardi que le décret sur l'état de catastrophe naturelle, qui permet le déclenchement d'une procédure d'indemnisation, serait pris dès le 8 octobre pour une soixantaine de communes.
Il a estimé que "les intempéries étaient d'une importance historique" et qu'elles "avaient mobilisé 1.500 pompiers, gendarmes et militaires de la sécurité civile".

Les pluies diluviennes qui ont frappé l'Hérault en début de semaine ont entraîné des inondations qui ont contraint quelque 4.000 personnes à passer la nuit loin de chez elles, dont environ 2.000 dans des gares, ou dans la salle Zénith de Montpellier, ou encore dans des établissements scolaires. Les services de secours ont reçu quelque 100.000 appels, selon le ministère de l'Intérieur.

Y.D.