BFM Business

Un chèque pour doper le bien-être au travail

Le Chèque santé sert à financer des prestations orientées vers la santé et le bien-être qui ne sont pas prises en charge par la Sécurité sociale et les mutuelles.

Le Chèque santé sert à financer des prestations orientées vers la santé et le bien-être qui ne sont pas prises en charge par la Sécurité sociale et les mutuelles. - Andreas 160578 - CC

"Sur le principe des tickets restaurants et des chèques cadeaux, la start-up Care Labs propose aux entreprises de financer en partie des services de santé ou de bien-être à leurs salariés. De quoi les aider à faire un bilan avant de se remettre au sport ou bien d'être aidé par un acupuncteur s'ils souhaitent arrêter de fumer."

Une entreprise en bonne santé passe par des salariés en pleine forme. C'est sur ce créneau que se positionne la start-up montpelliéraine Care Labs qui propose des chèques santé et bien-être auprès des sociétés et des comités d'entreprise. Reprenant le principe des tickets restaurants, des chèques cadeaux, il s'agit d'un système prépayé qui s'utilise auprès de professionnels de santé et de bien-être. Il ne s'agit pas de faire doublon avec la sécurité sociale ou les mutuelles.

Chèque santé s'applique surtout pour des actes de prévention et des soins périphériques au système de santé, et qui ne sont pas ou très peu remboursés. Concrètement, un salarié qui décide de quitter ses mauvaises habitudes alimentaires et de se remettre au sport pourra utiliser le chèque santé pour aller voir un nutritionniste et un coach sportif. Ou bien, si un autre veut arrêter de fumer, il pourra s'offrir les services d'un acupuncteur ou d'un sophrologue pour l'aider à mettre fin à son addiction. Care Labs a passé des accords avec plus de 24.000 praticiens œuvrant dans plus de 50 spécialités.

Un annuaire pour savoir où dépenser son chèque

Le service est entièrement dématérialisé: l'entreprise crée un compte pour chaque salarié et le crédite d'un montant maximal de 156 euros, défiscalisés et exonérés de charges sociales. Le bénéficiaire choisit la manière dont il veut utiliser son crédit en faisant sa sélection dans un annuaire référençant les professionnels avec pour certains la possibilité de prendre rendez-vous.

Dans son espace personnel, le salarié a également accès à un carnet de santé virtuel, qui stocke toutes les données utiles et des documents médicaux. Le paiement s'effectue soit via une application installée sur son smartphone soit via une carte de crédit.

Care Labs se rémunère en prenant une commission sur les frais de traitement bancaire des professionnels de santé et en prélevant des frais de gestion aux employeurs.

C.C.