BFM Business

Besoin d'un bureau? Les concessions Volkswagen vous accueillent

Volkswagen France veut accueillir un nouveau public dans ses concessions.

Volkswagen France veut accueillir un nouveau public dans ses concessions. - Volkswagen

En partenariat avec la start-up base10, le constructeur automobile va louer certaines salles de réunion dans ses concessions. Avec une idée derrière la tête: attirer des travailleurs nomades qui pourraient se laisser séduire par ses véhicules.

Poser son ordinateur pendant quelques heures pour travailler au calme, c'est la quête de nombreux travailleurs nomades qui assurent le succès des espaces de coworking. Les concessions du réseau Volkswagen France leur ouvrent désormais leurs portes. Le constructeur automobile a pris contact avec la start-up base10, qui recense les entreprises disposant de bureaux vides, afin de mettre ses salles de réunions à sa disposition. Sur les 380 concessions situées en France, une centaine ont déjà rejoint l'initiative.

"Nos locaux ne sont pas uniquement constitués par les espaces de vente qui occupent le rez-de-chaussée. En étage, il y a toujours ce que l'on appelle la salle des rapports, qui sert uniquement en matinée pour réunir tous les vendeurs. Cet espace est donc inoccupé 80% du temps", explique Henri Combarnous, directeur des ventes chez Volkswagen France.

Ces salles, qui peuvent accueillir de 10 à 15 personnes voire 25 à 30 personnes dans les concessions les plus grosses, ont été refaites récemment dans le cadre d'un programme national d'harmonisation du réseau Volkswagen. Pour une réunion, le tarif est plutôt abordable: 3 euros de l'heure par personne. Un bureau fermé se loue pour 15 euros de l'heure. Avec, pour tous, le wifi et la machine à café à disposition. Certaines concessions sont implantées en centre-ville, mais la majorité d'entre-elles sont en périphérie des agglomérations et d'un accès facile. Avec comme avantage, l'assurance d'avoir une place de parking.

Une salle de réunion ouverte au coworking
Une salle de réunion ouverte au coworking © Volkswagen

En intégrant cette offre de coworking, le groupe automobile ne cherche pas à diversifier ses sources de revenus: "Il s'agit plutôt d'un défraiement qui sera perçu par le concessionnaire une fois déduite la commission prise par base10", assure Henri Combarnous.

Faire découvrir la marque à une nouvelle clientèle

L'objectif est tout autre: Volkswagen cherche à attirer un nouveau public dans ses concessions, de moins en moins fréquentées. En accueillant un public de travailleurs par nature très diversifié, il compte capter une nouvelle clientèle. Une voiture n'étant pas un achat d'impulsion, le concessionnaire mise sur un travail de long terme. "Nous compter créer une relation dans la durée, faire découvrir notre marque", met en avant le directeur des ventes.

Il compte imprimer peu à peu sa marque dans l'esprit de ces travailleurs nomades, à chaque fois qu'ils sont amenés à traverser ses espaces de vente, en côtoyant les concessionnaires et naturellement en appréciant la qualité de l'accueil. Les adeptes du coworking peuvent venir sans crainte: ils pourront travailler au calme et sans obligation de repartir avec les plaquettes de toute la gamme Volkswagen.

Coralie Cathelinais