BFM Business

Sans ses entrepreneurs, la France sera le pigeon de la mondialisation!

Hedwige Chevrillon, animatrice du Grand Journal de BFM Business

Hedwige Chevrillon, animatrice du Grand Journal de BFM Business - -

Y-a-t-il vraiment un racisme anti-entreprise, voire une "haine" de l'entrepreneur ? A l'occasion des BFM Awards, posons-nous la question.

Les BFM Awards sont une occasion unique de placer les entreprises françaises sous les feux de la rampe. Mais cet événement à un autre mérite, celui de faire réfléchir à la place des entreprises et des entrepreneurs dans notre société. Y-a-t-il vraiment un racisme anti-entreprise, voire une « haine » de l'entrepreneur ?

Le projet de loi de finance 2013 a stigmatisé ce choc de culture et a au moins eu le mérite de provoquer la révolte de ceux et celles qui créent des emplois et de la richesse en France. Cette minorité entrepreneuriale, trop souvent silencieuse, a enfin donné de la voix. Les Pigeons à l'assaut de la forteresse Bercy, quel scénario inattendu !

Mais au-delà des circonstances politiques du moment, il faut ancrer beaucoup plus solidement l'entreprise dans la réalité politique et sociale française. Alors que la globalisation des échanges, la montée en puissance des économies émergentes et des entreprises qui en sont les symboles, la France ne peut pas se développer durablement dans un climat de méfiance, voire d'hostilité vis à vis des entreprises. Les BFM Awards ne peuvent pas tout, même s'ils sont devenus une manifestation symbolique et attendue!

L'éducation, pour réconcilier les Français avec l'entreprise

Réconcilier les Français et l'entreprise doit passer par une multiplicité d'actions concrètes ou pédagogiques, le dialogue, et l'ouverture doivent jouer un rôle majeur. Exposer les élèves à la réalité et au rôle de l'entreprise, en dehors de toute idéologie, n'est pas, comme certains l'affirment, vouloir les « déformer » mais leur faire entrevoir le rôle clé qu'elles jouent dans la vie de chacun. Multiplier les stages en entreprise pour tous ceux dont la fonction est de produire des lois, ne peut que les sensibiliser davantage aux conséquences de la réglementation sur la vie et le développement des entreprises. Le système économique dans lequel la France évolue, comme la quasi-totalité de ses partenaires économiques et commerciaux, est celui du marché. Au sein duquel l'entreprise joue le rôle essentiel de producteur de richesse et de valeur! Il ne faudrait pas que nous soyons les derniers à le savoir...

Hedwige Chevrillon