BFM Business

Pourquoi vous avez plus de chances de décrocher un job en janvier

Au mois de janvier, les offres d'emploi sont 20% plus nombreuses qu'au cours du mois de décembre.

Au mois de janvier, les offres d'emploi sont 20% plus nombreuses qu'au cours du mois de décembre. - Carl Court - AFP

Le premier mois de l’année connaît un pic de publication des offres d’emplois. Explications.

Janvier est un mois faste pour l’emploi. Il suffit d’aller faire un tour sur les sites de petites annonces pour en avoir la preuve. "Sur le premier mois de l’année, on enregistre environ 20% d’offres de recrutement de plus qu’au mois de décembre. Il faut ensuite attendre septembre pour connaître un autre pic", explique Philippe Deljurie, cofondateur du site Meteojob.

Une affluence qui n’a rien d’étonnant: les entreprises se sont fixées des objectifs et elles mettent en œuvre les actions pour les réaliser. Cela passe bien souvent par un renforcement des équipes. "C’est pourquoi les emplois proposés en janvier sont très souvent des créations de poste", commente Philippe Deljurie.

Janvier marque aussi le début de l’année fiscale, les budgets sont tout juste alloués… et pas encore entamés. "Les managers sont ainsi plus enclins à dépenser et donc à recruter maintenant plutôt qu'au milieu d'année ", note le cofondateur de Meteojob. Et une fois fixés sur les profils recherchés, ces manageurs se montrent très pressés à trouver les bons candidats. Les délais de recrutement sont donc resserrés.

Des profils plus qualitatifs

Si l'offre est là, les candidats ne manquent pas non plus. Et pas seulement parmi les demandeurs d’emploi. Les sites spécialisés connaissent des pics de fréquentation en janvier, de l'ordre de 40% par rapport à décembre.

Pourquoi un tel engouement ? "Décrocher un nouveau job, cela fait bien souvent partie des bonnes résolutions prises en début d’année", détaille Philippe Deljurie. Il y a aussi des raisons plus économiques : les salariés préfèrent attendre la fin de l’année avant de quitter leur entreprise, notamment pour toucher leur prime d’objectifs. Il y a aussi les déçus, qui à la suite de leur entretien annuel, n’ont pas obtenu d’augmentation ou bien de promotion.

Les candidats qui sont décidés à trouver un job à cette période ont souvent un profil bien plus qualitatif que le reste du temps. C’est notamment en janvier que les commerciaux expérimentés -des profils très recherchés- se mettent à la recherche d'un nouvel employeur.

En revanche, même si les budgets des entreprises sont intacts en ce mois de janvier, les employeurs ne se montrent pas forcément plus généreux sur la rémunération de leurs recrues. 

Coralie Cathelinais