BFM Business

Plus d’une entreprise sur trois pense embaucher grâce au CICE

33% des entreprises industrielles estiment que le crédit d'impôt compétitivité leur permettra d'embaucher.

33% des entreprises industrielles estiment que le crédit d'impôt compétitivité leur permettra d'embaucher. - Jeff Pachoud - AFP

Le crédit d’impôt compétitivité (CICE) devrait permettre de créer des emplois dans 34% des entreprises industrielles, et 48% des entreprises de services. C’est ce que montre une étude publiée ce vendredi par l’INSEE.

Voilà peut-être un signal positif en vue de la fameuse inversion de la courbe du chômage. Plus d'un tiers des entreprises de l'industrie et des services estiment que le CICE leur permettra d'embaucher, selon une étude de l'Insee publiée vendredi 19 septembre.

34% des entreprises industrielles et 48% des entreprises de services interrogées jugent ainsi que le crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi leur permettra "d'augmenter le niveau d'emploi" d'ici la fin de l'année.

Elles sont par ailleurs 26% dans l'industrie et 41% dans les services à estimer que cet avantage fiscal leur permettra d'augmenter les salaires. A hauteur de 30% dans l'industrie et de 32% dans les services, elles pensent que le CICE pourra servir à baisser leurs prix de vente. 

Un allègement de 877 euros par salarié dans l'industrie

Instauré en 2013, le CICE est un allégement d'impôts pour les entreprises calculé en fonction de leur masse salariale, hors salaires supérieurs à 2,5 fois le Smic. Son montant, 4% des rémunérations brutes versées en 2013, passera à 6% l'an prochain sur les rémunérations au titre de 2014.

Les sociétés interrogées estiment que cela représentera un allégement de 877 euros par salarié en moyenne dans l'industrie, et de 653 euros dans les services.

L'industrie agro-alimentaire est celle qui devrait percevoir le plus cette année, avec 922 euros par salarié en moyenne, tandis que les sociétés du secteur immobilier seront les moins bien loties avec seulement 462 euros par salarié perçus au titre du CICE.

Y.D. avec AFP