BFM Business

Les salariés français prêts à bouger pour leur carrière

Quitter sa ville pour saisir une opportunité professionnelle n'est pas un problème

Quitter sa ville pour saisir une opportunité professionnelle n'est pas un problème - © Joel Saget - AFP

Pour saisir une opportunité professionnelle, plus de la moitié des salariés se disent prêts à changer de région. Si l’Île-de-France fait fuir, le Sud-Ouest reste très attractif selon une étude réalisée par Michael Page.

Les Français sont-ils prêts à quitter les attaches de leur région d'origine pour leur carrière ? Assurément. 66% des salariés ont franchi le cap et 54% se déclarent prêts à en faire autant, selon l’enquête Page Personnel et Michael Page, en partenariat avec RegionsJob . La mobilité fait donc partie intégrante de la vie professionnelle mais sous certaines conditions.

Changer oui, pour la carrière

Leur principale motivation: le travail: 62% des personnes interrogées sont motivés par le fait de saisir une meilleure opportunité professionnelle. 40% espèrent trouver un emploi. 25% ont changé de ville pour suivre leur conjoint dans le cadre d'une mutation. L'étude permet d'ailleurs de dresser un profil type: les hommes cadres, célibataires, sans enfant, âgé de 25 à 34 ans, vivant en région parisienne sont les plus enclins à la mobilité. A l'inverse, les femmes qui ont toujours vécu dans leur région de naissance, sont moins dispensées à quitter leurs racines et à s'éloigner de leurs proches. 

Et pour la qualité de vie 

Déménager, c'est également la promesse d'une qualité de vie plus agréable pour la moitié des actifs, en particulier ceux qui vivent en Île-de-France. Même si les opportunités de carrière y sont les plus intéressantes, 80 % des franciliens affirment vouloir partir pour profiter d'un meilleur cadre de vie. L'envie de départ est également motivée par le coût de la vie trop élevé de la vie parisienne.

Cap à l'Ouest et au Sud 

Alors partir oui, mais pas n'importe où. Toutes les régions n'exercent pas le même pouvoir d'attractivité. La destination numéro un, c'est le Sud-Ouest qui présente l'avantage de concilier tous les aspects: qualité de vie, coût de la vie, climat agréable et dynamisme économique pour 54 % des cadres. Cette région a également la particularité de faire revenir la population d'origine. Arrivent ensuite l’Ouest et la région Rhône-Alpes, en deuxième position avec 36 % d’avis favorables. En revanche, on observe très peu de mobilité dans le Nord, l'Est et le Centre, des régions qui ont du mal à faire valoir leurs atouts malgré le dynamisme économique lié aux pays frontaliers. Bref, pour changer de vie, les salariés sont à la recherche d'un parfait compromis entre opportunités professionnelles et équilibre personnel. 

*Enquête menée auprès de plus de 6.400 répondants et réalisée en partenariat avec RegionsJob sur la mobilité des actifs français et l’attractivité des régions.

Ch.L.